Warriors

Andrew Wiggins prolonge avec les Warriors : 109 millions sur 4 ans, le All-Star reste au centre du projet Golden State !

Andrew Wiggins 28 janvier 2022

Andrew Wiggins et les Warriors, une histoire partie pour durer.

Source image : YouTube

Il pleut des gros chèques chez les Warriors ! Alors que Jordan Poole venait de choper un nouveau deal XXL, c’est au tour d’Andrew Wiggins de récupérer son dû. L’ailier a signé un contrat de 4 ans et 109 millions de dollars. 

On respire d’un coup beaucoup mieux chez les Warriors. Avec potentiellement trois joueurs (Draymond Green ayant une player option activable) pouvant tester le marché à l’été 2023 et une masse salariale bien rouge, la fanbase des Dubs pouvait craindre la perte d’un de ses chouchous dans les prochains mois. Comment les Warriors allaient-ils procéder ? Attendre toute la saison et prolonger leurs cadres sur le gong ? C’est non pour Bob Myers, qui a préféré assurer le coup avant même la reprise. Après avoir filé jusqu’à 140 millions (sur quatre ans ) à Jordan Poole, le GM de Golden State a signé un deal de 109 millions (sur quatre ans également) à Andrew Wiggins nous rapporte Adrian Wojnarowski d’ESPN. L’ailier se retrouve donc lié à la franchise jusqu’en 2027 ! À noter que la dernière année de son nouveau contrat est une player option. Il pourra donc tester le marché en 2026, comme un certain Stephen Curry.

All-Star pour la première fois l’année passée, Wiggins a été un élément majeur pour les Dubs et cette prolongation fait donc sens. On notera que l’ailier a même concédé une diminution de salaire pour prolonger à San Francisco, signe que le first pick de la Draft 2014 a vraiment trouvé son chez lui dans la Baie. Est-ce qu’il aurait pu avoir plus en signant ailleurs ? C’est pas dit. Pour les fans des Warriors, c’est en tout cas un rêve éveillé puisqu’ils ont vu deux cadres prolonger, la soirée de remise des bagues approche à grand pas et ils ont désormais la certitude que ce groupe sera ultra-compétitif pendant plusieurs années. Tout ce bonheur a évidemment un prix et Joe Lacob a dû passer à la caisse pour armer son champion. Selon les calculs de Bobby Marks d’ESPN, la franchise devra payer en salaires et en taxes une note totale de… 483 millions de dollars en 2024 ! On rappelle qu’une équipe qui reste sous la limite de la Luxury Tax ne paye pas plus de 150 millions par an. Cela donne une idée du montant colossale dont on parle et encore ce chiffre est calculé dans l’optique où Draymond Green prendrait sa player option de 27 millions.

Draymond Green justement, si on en parlait ? Alors qu’il avait annoncé durant l’été son envie de prolonger rapidement à Golden State, le pitbull n’a pour le moment rien signé. Au Media Day, l’intérieur était même sceptique à l’idée de recevoir un contrat d’ici le début de saison. Un énorme coup de poing à Jordan Poole plus tard, ça n’en prend effectivement pas le chemin. On peut même se demander si Green n’est pas le grand perdant du jour. Steph, Poole et Wiggins prolongé sur le long terme, Klay qui devra signer aussi un nouveau deal avant 2024, il n’y aura peut-être pas assez de flouze pour tout le monde. À moins bien sûr que la direction ne soit prête à faire un nouvel effort supplémentaire sur le plan financier. On n’imagine même pas le montant de la facture avec tout ce beau monde en tenue en 2026, surtout qu’il y a des petits jeunes qu’il faudra bien prolonger un de ces quatre (Kuminga, Wiseman, Moody). La Luxury Tax a de beaux jours devant elle du côté de San Francisco.

Après Jordan Poole, c’est au tour d’Andrew Wiggins de prolonger son bail à Golden State. Avant d’aller défendre son titre en 2023, le champion prépare déjà l’avenir et la suite du plan semble toujours la même : aller choper un maximum de bagues. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top