Mavericks

Cantonné en tant que role player discret à Dallas, Frank Ntilikina peut-il voir son rôle évoluer chez les Mavericks ?

Frank Ntilikina 1er novembre 2021

Vas-y Frankie, c’est b… c’est bien joué !

source image : NBA League Pass

Frank Ntilikina attaque déjà sa sixième saison NBA cette année, et pour la seconde année consécutive, ça se passera dans le Texas avec les Mavericks. Intégré dans la rotation en tant que défenseur à envoyer sur les meilleurs joueurs adverses et, aussi, tireur du parking, Frankie Smokes est bien loin de la carrière qu’on lui promettait au moment de sa Draft et on se demande aujourd’hui… s’il a vraiment les aptitudes pour se voir confier un rôle plus important.

Re-signé cet été pour une pige supplémentaire, Frank Ntilikina continuera cette année l’aventure avec les Mavericks. Au Texas il a réussi à relancer sa carrière NBA, ou en tout cas la maintenir en vie alors qu’il était en perdition chez les Knicks. Pas forcément en position de se plaindre et demander mieux étant donné son début de carrière à New York, le meneur tricolore a dérivé dans un rôle de 3&D assez exclusif en très peu de temps. Un rôle qui lui a bien collé à la peau et que Jason Kidd a apparemment apprécié puisqu’il a même été utilisé en Playoffs – à la surprise de pas mal de monde  –  face aux Suns et aux Warriors alors qu’il n’avait pas vu le parquet une seule seconde au premier tour face à Utah.

Mais peut-on demander à Frankie de faire plus qu’il ne le fait déjà, à savoir rentrer pour des missions défensives, et rester prêt à envoyer quelques bombinettes à longue distance ? Notre esprit franchouillard nous forcerait à répondre que oui, car c’est Frank Ntilikina, déjà, et qu’il n’a pas été choisi en 8ème position de la Draft 2017 pour rien, et que lorsqu’on le regarde jouer avec l’Équipe de France, on remarque très bien qu’il n ‘est pas juste un défenseur et qu’il peut gérer l’attaque d’une bonne équipe. Voilà, ça c’est pour la partie pas forcément objective qui n’aurait pas vu les galères que Frank a eu à transformer les minutes qu’on lui donnait à New York en productions statistiques intéressantes. La vérité est que Niggalina a raté le coche et qu’il est malheureusement un peu forcé d’accepter le rôle qui lui est assigné

Le départ de Jalen Brunson aurait pu laissé croire que quelques minutes seraient lâchés en faveur du French Prince, mais les nuages risquent bien de grossir sur sa route étant donné les ascensions potentielles des arrières Josh Green et Jaden Hardy, le rookie ultra prometteur. Sans oublier que Spencer Dinwiddie prend le relais à la mène lorsque Luka Doncic va poser ses fesses sur le banc. Ntilikina a pourtant les capacités d’évoluer en NBA dans un rôle un peu plus important et responsabilisant qu’un gentil défenseur pour dix minutes. Bon joueur de pick and roll, il pourrait prendre le relais de Doncic sur quelques séquences offensives et diriger l’attaque texane, mais la concurrence sur le poste semble juste… trop forte. S’il veut récupérer du temps de jeu et redorer son blason de lottery pick, Frankie va devoir clairement se surpasser, et les mots sont pesés, étant donné qu’il ne fait plus partie des jeunes à qui on promet une grande carrière en NBA. Avant de penser à changer de rôle, il devra tacher de creuser son trou et ce sans attendre, la relève sur les lignes arrière de Dallas étant complètement partie pour tout manger sur sa route. Et ça se fera en défense avant tout, car c’est pour l’instant la seule raison pour laquelle il passe du temps sur le parquet dans la Grande Ligue

En fin de contrat à l’été 2023, Frankie risque de galérer à trouver un rôle différent à Dallas, et devra profiter de LA MOINDRE opportunité donnée par J-Kidd pour briller et montrer ses skills offensifs, qu’il a enfoui pendant trop longtemps. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top