Bulls

Lonzo Ball absent, qui pour débuter à la mène aux Bulls ? Ayo Dosunmu tient la corde, mais Goran Dragic et Alex Caruso sont des options

ayo dosunmu Bulls

Ayo Dosunmu titulaire pendant l’absence de Lonzo Ball ?

Source image : NBA League Pass

Lonzo Ball blessé au genou depuis janvier, Chicago se retrouve privé de son starter à la mène. En attendant la fin de la longue convalescence du rejeton de LaVar, qui assurera l’intérim dans le cinq de départ des Bulls ? Quatre candidats semblent en lice pour décrocher le précieux sésame.  

Toujours gêné par son genou, Lonzo Ball ne sait toujours pas quand il pourra reprendre avec les Bulls. Opéré une nouvelle fois en septembre, le meneur avouait ne pas avoir de timeline pour un retour au jeu. Si le spectre d’une saison blanche a un temps plané au-dessus de la tête de Zo’, les nouvelles semblent plus positives depuis quelques jours à Windy City et Billy Donovan semble optimiste à l’idée de voir Ball sur un terrain cette saison… mais reste à savoir quand. En attendant, il y a une saison qui débute dans dix jours et il faudra bien mettre quelqu’un au poste 1. Si le coach des Bulls a expliqué qu’il avait de nombreuses options, il faudra bien trancher à un moment. Ayo Dosunmu, Alex Caruso, Goran Dragic voire Coby White sur un malentendu peuvent tous assumer ce rôle, petit focus sur le dossier de chacun.

# Goran Dragic, la prime à l’expérience

Attendu d’abord à Dallas, Goran Dragic a surpris en rejoignant finalement Chicago à l’intersaison. La raison ? Le joueur estimait qu’il aurait plus de temps de jeu à Windy City qu’au Texas. Avec Lonzo Ball et Alex Caruso pour tenir le poste 1, cela semblait improbable mais sans le meneur titulaire, ça fait tout de suite plus sens. Des quatre candidats, le Dragon est clairement le plus expérimenté et c’est le meneur le plus “classique” du lot. Il va apporter du shoot, c’est un bon gestionnaire, un solide passeur, et il a le vécu pour être titulaire. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’il n’est plus tout jeune. À 36 ans, le Slovène attaque très clairement le dernier virage de sa belle carrière et Billy Donovan compte bien utiliser ses forces à bon escient sans cramer son joueur. Le coach des Taureaux a mis l’accent lors de la reprise sur le fait que le vétéran n’était plus un joueur à 35 minutes par match tous les soirs mais que son expérience serait sans doute précieuse dans le money time. De quoi imaginer peut-être un rôle de remplaçant pour Dragic ou alors un titulaire mais avec un temps de jeu très contrôlé.

# Alex Caruso, la sécurité derrière

Débarqué en provenance de Los Angeles à l’été 2021, Alex Caruso n’a pas traîné pour se mettre toute la fanbase de Chicago dans la poche. Pot de colle sur les attaquants adverses, gros QI basket, capable de faire le show à chaque action, l’homme au bandeau s’est rendu indispensable dans le collectif de Billy Donovan et il était même l’un des candidats pour le titre de sixième homme de l’année. Malheureusement pour les copains de l’Illinois, les blessures sont venues perturber la belle histoire et l’ancien meilleur pote de LeBron a passé la moitié de la saison à l’infirmerie. Désormais rétabli, il postule lui aussi pour le poste de meneur titulaire. Si Billy Donovan veut mettre l’accent sur la défense, il est l’homme de la situation et ça permettra d’équilibrer un peu un cinq qui est très porté sur l’attaque (DeRozan, LaVine, Vucevic ne sont pas connus pour être des pointures dans leur moitié de terrain).

# Ayo Dosunmu, le chouchou

Si Alex Caruso est adoré des fans, Ayo Dosunmu a forcément une place particulière dans leurs cœurs. Tout comme Derrick Rose avant lui, Dosunmu est natif de… Chicago. C’est l’enfant de la ville et c’est surtout un sacré bon joueur de basket. Sélectionné en 38è position de la Draft 2021, Ayo s’est révélé être un vrai steal, allant même chercher une place dans la All-Rookie Second Team. C’est une éponge, un gros bosseur, il se dit d’ailleurs qu’il a pris du muscle durant l’intersaison. C’est aussi un solide défenseur, quelqu’un qui n’a pas besoin d’avoir la balle en main pour peser (plus de 37% du parking) et c’est plutôt pratique quand on sait que LaVine et DeRozan sont dans le coin. Les blessures de Ball et Caruso lui ont déjà ouvert les portes du cinq de départ l’an passé et il est donc déjà habitué à côtoyer les starters. Il a d’ailleurs débuté la pré-saison avec les titulaires. Si on devait miser sur quelqu’un, ça serait sans doute sur lui.

# Coby White, la grosse cote

Apparu dans les rumeurs de transfert à l’approche de la dernière Draft, Coby White est toujours un membre des Bulls au moment d’écrire ces lignes. Sorti du cinq de départ à l’arrivée de Lonzo Ball, White a là une opportunité de regagner sa place avec les titulaires mais il part de loin, de très loin. Certes, c’est un bon shooteur mais il n’apporte pas les mêmes garanties défensives qu’un Caruso ou un Dosunmu et surtout Donovan aurait bien besoin de sa capacité à scorer pour renforcer la force de frappe de son banc. L’an dernier, Chicago avait le deuxième banc le… moins prolifique de la Ligue derrière les Raptors. Sans doute pas le moment de retirer un mec qui tournait à presque 13 points par match avec la second unit.

Quatre garçons, une seule place de titulaire. Qui prendra la place de Lonzo Ball en attendant la guérison du meneur ? Ici, on parierait bien sur Ayo Dosunmu mais c’est à Billy Donovan de trancher. Fans des Bulls, une préférence ? 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top