Heat

Les highlights de Gabe Vincent lors de la saison 2021-22 : encore un no-name qui a réussi à se faire un nom à Miami

Chaque année ou presque, le Heat parvient à sortir de son chapeau des joueurs inconnus pour en faire des membres importants de la rotation. Le dernier en date ? Gabe Vincent, qui a vu son rôle s’élargir largement cette saison du côté de South Beach.

Il y a un an, Gabe Vincent était un joueur que pas grand-monde en dehors de Miami connaissait. Aujourd’hui, il est loin d’être une superstar internationale mais est tout de même devenu un élément qui compte dans la rotation d’Erik Spoelstra. 68 matchs joués en régulière, 27 titularisations à la mène, plus de 23 minutes de moyenne, tout ça pour des stats de 8,7 points et 3,1 passes par soir avec quasiment 37% de réussite à 3-points. Le guard de 26 ans a même profité des galères de Kyle Lowry pour enchaîner les titularisations en Playoffs et lâcher quelques belles perfs dans le beau parcours du Heat jusqu’au Game 7 des Finales de Conférence Est. Un vrai step en avant donc pour Mister Vincent, qui prolonge ainsi la lignée de ces joueurs non draftés qui se font une place en NBA grâce au processus de développement du Heat. Parce que oui, Gabe Vincent, il a été laissé de côté lors de la Draft 2018 et a ensuite dû passer un an et demi chez les Stockton Kings en G League. Il n’est arrivé en Floride qu’en janvier 2020 et par la petite porte (un contrat two-way), avant de se faire un petit nom en devenant le MIP de la ligue mineure. Cela l’a aidé à décrocher un vrai contrat avec le Heat à l’été 2021, et la suite vous la connaissez.

Gabe Vincent fait partie des belles histoires du Heat version 2021-22. Et si Miami est passé à seulement une victoire des Finales NBA malgré les bobos et les absences, c’est aussi grâce à lui. Confirmation attendue cette saison pour le natif de Modesto. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top