Heat

Mario Chalmers est de retour à la maison : contrat de dix jours signé avec le Heat, ça rappelle de sacrés souvenirs tout ça

Mario Chalmers 31 décembre 2021

Mario Chalmers is back ! Le double-champion est de retour à Miami, là où tout a commencé, là où il a tout gagné. Old good days baby !

Source image : NBA League Pass

Le bal des anciens continue en NBA et hier c’est une tête couronnée qui a mis le nez à la fenêtre puisque l’on a appris que Mario Chalmers était de retour dans la Grande Ligue, quasiment quatre ans après sa dernière apparition en NBA. A force de faire des blagues sur Pat Ewing, on va vraiment finir par le voir signer pour dix jours avec les Knicks.

Mario Chalmers is back ! La hyène préférée de ta hyène préférée est de retour et pas n’importe où puisque c’est bien dans son fief de Miami qu’il évoluera pour les dix prochains jours, après avoir signé un 10 Day contract comme une centaine de ses collègues ces dernières semaines. La NBA avait offert la possibilité aux franchises d’ouvrir pas mal de spots à des remplaçants de fortune suite à la cavalcade d’absences dues à un protocole COVID sévère mais utile, et après une pige en G League avec le Grand Rapids Drive le double-champion NBA est donc de retour aux affaires, en même temps que… Nik Stauskas d’ailleurs, lui aussi avec le Drive depusi le début de saison, lui aussi signé pour dix jours par le Heat pour tenter de remporter le titre 2014.

Toute une époque qui rejaillit dans nos têtes de par ses souvenirs, et le plaisir forcément de retrouver un mec qui fait l’unanimité à la rédaction puisqu’avec Mario il se passe toujours quelque chose. Roquet redouté et reconnu en NBA, adoré par ses adversaires et ses fans mais redouté et détesté par ses adversaires, Super Mario est le genre de type qui ne laisse pas indifférent. Titulaire à la mène du Heat durant les années fastes des Three Amigos LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh, Rio avait ensuite tenté de tenir la baraque à South Beach jusqu’en 2016 avant d’aller offrir son hustle à Memphis, fit parfait, mais de finir par se blesser salement ce qui signifia peu ou prou la fin de son aventure en NBA. Depuis ? De la BIG3 League pour ne pas trop grossir, puis l’Europe, en Italie et en Grèce, avant donc de réapparaitre il y a quelques semaines en G League et donc en NBA depuis hier, là où il s’est fait un nom et une belle réputation d’emmerdeur.

Défenseur solide et capable de coups de chaud en attaque, athlétique et doté d’un cardio de pentathlonien, Mario Chalmers ne sera jamais Hall Of Famer mais il est de ceux qui peuvent motiver un vestiaire, et son retour à Miam aura au moins le mérite de raviver une flamme à l’odeur de bague de champion, même si sa production s’en tiendra probablement au strict minimum à savoir faire le nombre au sein d’un roster décimé par les quarantaines obligatoires. Pour la faire courte on a tout de même peu de chances de voir Mario Chalmers claquer des perfs à 30 pions jusqu’au 10 janvier prochain mais le simple fait de le voir enfiler la tenue du Heat devrait nous offrir quelques applauses dans les travées floridiennes et, qui sait, quelques chicaneries dont Rio a le secret, en duo avec un Udonis Haslem probablement tout heureux de retrouver son padawan, lui qui avait déjà 39 ans à l’époque où ils jouaient ensemble.

Encore un retour incroyable en cette fin d’année, et selon nos sources les Spurs se seraient renseignés pour rapatrier Tony Parker et Manu Ginobili. Parce que cette saison NBA ressemble davantage aux Hunger Games qu’à une compétition sportive, mais au moins… bah on s’en souviendra longtemps. Rio Grande is back motherfuc**rs !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top