Hornets

Les highlights de Mark Williams pendant la March Madness avec Duke : attention au chantier, le rookie des Hornets ne rigole absolument pas

Le nouveau pivot des Hornets arrive en Caroline du Nord après avoir été sélectionné en quinzième position de la dernière Draft. Michael Jordan récupère un protecteur de cercle d’élite et un super actif de la raquette. Gros chantier à prévoir à Charlotte.

Du haut de ses 2m13, Mark Williams va apporter à Charlotte ce dont ils manquent cruellement depuis longtemps : un grand tonton dissuasif. Sa qualité première étant sa défense, l’ancien Diable Bleu est capable de switcher sur les petits et de les contenir sur pas mal de drives. Ultra-mobile, surtout pour un mec de son gabarit, c’est un poison pour l’attaque adverse, et comme vous pouvez le voir dans ces highlights, nombreuses sont ses victimes lorsqu’elles osent s’approcher de la maison de Mark : son panier. Williams est super athlétique et il peut aller chercher des contres bien au dessus du cercle et il apportera en Caroline du Nord ce que Montrezl Harrell n’avait pas : de la taille et de la défense.

Offensivement ? Il a de très bonnes mains et se rend parfaitement dispo pour ses coéquipiers qui le cherchent à l’intérieur sur pas mal de possessions. Ultra-présent au rebond offensif, il donne également à son équipe des secondes chances bien kiffantes. Il a puni le cercle un nombre de fois incalculable cette année – sur du post up ou des alley-oops (on vous laisse imaginer sa relation avec LaMelo Ball), et a été méga-décisif dans la quête du titre de Duke, tombé les armes à la main face à North Carolina lors du Final Four 2022. Même si la concurrence intérieure ne sera évidemment pas la même face aux monstres de NBA, Williams a fini joueur le plus adroit au tir de sa conférence cette année (72,3%), face tout de même à de beaux bébés. En bonne santé et bien utilisé, il pourra vraiment avoir un impact direct à Charlotte avec son profil qui vient de vous être décrit, parfait pour les relances et le jeu rapide orchestré par les feu follets Ball et Rozier.

Dans cette vidéo highlights de son tournoi universitaire 2022, vous pourrez donc retrouver : des dunks bien énervés, des contres bien énervés, des rebonds offensifs bien énervés, mais aussi pas mal de dunks et des gros contres. Allez, on vous laisse avec Mr. Williams et son énergie bien débordante histoire de patienter avant la rentrée et de le voir, pourquoi pas, prendre une belle place de pivot destructeur dans le roster de Steve Clifford.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top