Hornets

La (très) jeune garde des Hornets a du potentiel : dans une saison qui s’annonce compliquée, c’est l’occasion de développer tout ce beau monde

Hornets young core

De quoi sourire pour les fans de Charlotte ?

source image : Youtube

L’intersaison des Hornets ayant été aussi inactive que mémé devant les Feux de l’Amour, on a bien peur que la saison qui arrive soit bien compliquée pour Charlotte. Mais comme il faut toujours voir le bon côté des choses, ce sera l’occasion pour la franchise de Michael Jordan de développer ses jeunes pousses… et ses très jeunes pousses, désormais très nombreuses en Caroline du Nord. 

Kai Jones, James Bouknight, Jalen McDaniels, Bryce McGowens, Mark Williams ou encore JT Thor… Il est possible que ces noms ne vous disent absolument rien, si ce n’est le dernier Marvel actuellement en salles de cinéma. Pourtant, ces quelques jeunes joueurs pouvant tout juste s’acheter un verre d’alcool dans un bar représentent peut-être le futur des Charlotte Hornets. La saison passée, les Frelons étaient la cinquième équipe la plus jeune de la Ligue, avec une moyenne d’environ 25 ans par joueur. Cette saison, le groupe ne prendra pas une ride, si ce n’est Gordon Hayward, puisque la moyenne devrait baisser encore d’un poil. Ils n’ont en effet pas recruté d’autres joueurs que Dennis Smith Jr (24 ans) et des rookies lors de la Draft. Même si on ne les condamne pas tout de suite, les Hornets vont donc devoir essayer de gagner tout en essayant de faire grandir leur réservoir de jeunes talents. Focus sur le young core de Charlotte ? Allez !

  • Kai Jones : 21 ans / Pivot / 2ème année

L’intérieur de 2m11 en fait fantasmer plus d’un. Même si ses stats chez les grands sont absolument anecdotiques (1 point et 0,5 rebond en 3 minutes et 21 matchs), c’est davantage son profil qui laisse à penser qu’il peut devenir un vrai joueur de NBA. Long et très mobile, le 19ème choix de la Draft 2021 est un mélange entre Christian Wood et Rudy Gobert, toutes proportions gardées bien sûr. Bon contreur, très actif et ultra-efficace près du cercle, il progresse aussi sur son tir du parking. Il pourrait récupérer de bonnes minutes et devenir une vraie rotation intérieure cette saison derrière Mason Plumlee et aux côtés de PJ Washington.

Stats en 2021-22 (G League) : 18,3 points à 62% au tir dont 30% à 3-points, 11 rebonds, 2 contres et 1,6 interception

  • James Bouknight : 22 ans / arrière / 2ème année

James a passé bien plus de temps sur les parquets de la Ligue que son collègue cité précédemment. L’arrière juteux a montré de belles choses chez les grands – 4,6 points en 31 matchs et 10 minutes de moyenne – mais surtout dans l’antichambre NBA. Capable de créer pour lui et les autres, il pourrait s’imposer comme un energizer en sortie de banc si l’équipe galère par séquences. Plutôt complet et bon défenseur en plus de ça.

Stats en 2021-22 (G League) : 21,4 points à 45% au tir dont 33,3% à 3 points, 5,9 rebonds, 4,9 passes, 2 interceptions et 1 contre

  • Bryce McGowens : 19 ans / arrière/ailier / rookie

L’ancien de l’Université de Nebraska sort d’une grosse Summer League durant laquelle il a montré qu’il était capable de prendre feu – 14,6 points à 43% derrière la ligne – et pourrait pourquoi pas rentrer dans les petits papiers “à développer en urgence” des Hornets. Gros athlète capable de scorer de n’importe où sur le terrain et très bon sur pick and roll, il a tout en magasin pour plaire à ses dirigeants et progresser à la fois en G League et en récupérant quelques minutes sur le parquet de Charlotte.

Stats en 2021-22 (Nebraska) : 16,8 points, 5,2 rebonds

  • Jalen McDaniels : 24 ans / ailier / 4ème année

Le jumeau de Jaden est un peu plus vieux que ses camarades mais il a encore beaucoup de potentiel et progresse d’année en année à Charlotte. Il possède de bons moves et est capable de scorer contre tous types de défenseurs. Même s’il met du temps à confirmer en NBA, il semble être encore dans le projet développement de la franchise et apporte de bonnes minutes quand il rentre sur le parquet.

Stats en 2021-22 (NBA) : 6,2 points à 48% au tir dont 38% à 3 points, et 3,1 rebonds

  • JT Thor : 20 ans / ailier fort / 2ème année

À l’instar de Kai Jones, le très jeune Thor fait kiffer par ses super pouvoirs son activité près du cercle et ses bras interminables. Sa mobilité, sa taille et ses qualités athlétiques lui permettent d’être un défenseur solide sur plusieurs postes. Avec 2 points de moyenne en 8 minutes et 33 matchs cette saison, JT a été trop irrégulier pour se faire une place dans la rotation de James Borrego. Lui aussi s’est éclaté dans l’antichambre NBA et il pourrait intégrer le roster un peu plus décemment cette saison s’il se construit un bon shoot régulier. Ce gamin a vraiment un potentiel défensif et athlétique de malade.

Stats en 2021-22 (G League) : 12 points à 46% au tir, 5,6 rebonds et 1 contre

  • Mark Williams : 20 ans / pivot / rookie

L’intérieur tout juste sorti de Duke arrive à Charlotte et pourrait s’y imposer comme une solide rotation dès sa saison rookie. Energizer de l’extrême et super actif sous le panier, Williams est déjà NBA ready et sera parfait derrière Cody Zeller et PJ Washington. On vous le présente d’ailleurs en détail juste ici.

Tous ces jeunes joueurs ne sont pas les seuls gamins à développer côté Hornets. LaMelo Ball (21), PJ Washington (24), Miles Bridges (24) s’il reste en NBA, Kelly Oubre (26) ou encore Cody Martin (26) sont encore jeunes mais ils ont eux déjà plus ou moins creusé leurs trous dans La Ligue. Mais l’année va être longue en Caroline du Nord et on attend de Steve Clifford qu’il en profite pour lancer ces jeunes pousses dans le grand bain pour les voir devenir de vrais adultes capables d’évoluer en NBA au meilleur des niveaux. Et puis, aux côtés de LaMelo Ball, ils auront forcément de quoi manger.

On vous conseille donc de garder un œil sur la jeune garde des Hornets qui pourrait en surprendre plus d’un cette saison et montrer de quoi la NBA de demain sera faite. Les Hornets n’iront probablement pas en Playoffs cette saison, mais leur futur s’annonce pour le moins cliquable. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top