EuroBasket

Dennis Schroder a tout donné face à l’Espagne : 30 points, 8 passes, le meneur allemand termine son EuroBasket sur une dernière masterclass

Et hop, un contrat avec les Lakers à la clé…

Source image : FIBA

Leader du magnifique parcours de l’Allemagne dans cet EuroBasket 2022, Dennis Schroder voulait sortir une nouvelle masterclass face à l’Espagne ce vendredi soir pour emmener son équipe en finale de son EuroBasket. Masterclass il a sorti, mais ça n’a pas suffi…

Pendant 30 minutes, Dennis la Malice était comme dans un rêve. Il était en demi-finale de l’EuroBasket – devant le public enflammé de Berlin – en train de jouer une partition presque parfaite. Emmenant avec lui tout le peuple allemand à base de pénétrations tranchantes, de gros caviars et même de banderilles de loin, Schroder a tout simplement réalisé une mixtape. Il pouvait se taper sur la poitrine après un and-one, lâcher un regard à la LeBron après un gros un-contre-un, ou célébrer ses 3-points comme Steph Curry, c’était tout simplement SA soirée. Ses stats ? 30 points au total avec 8 passes décisives et 2 interceptions à 11/17 au tir (3/7 du parking). Une nouvelle prestation taille patron après ses perfs contre le Monténégro et surtout la Grèce de Giannis Antetokounmpo lors des deux matchs précédents. Alors oui, incontestablement, Dennis Schroder peut sortir avec les honneurs malgré la défaite des Allemands ce vendredi contre l’Espagne. Parce que oui, détail important, la masterclass de Schroder n’a pas été suffisante pour se débarrasser d’une Roja remarquable de résilience. Remportant le dernier quart-temps 31-20 sous l’impulsion notamment d’un énorme Lorenzo Brown, la bande à Sergio Scariolo a renversé une situation qui semblait hyper mal engagée après les très gros runs allemands portés par Schroder. Et forcément, cela est passé par un ajustement défensif sur Dennis la Malice, que les Espagnols ont défendu en mode box-and-one (quatre joueurs en zone, un joueur en défense individuelle) avec Alberto Diaz dans le rôle de pitbull. Ajustement terriblement efficace, Dennis restant bloqué à 30 pions dans le dernier quart pendant que l’Allemagne s’est écroulée offensivement.

Forcément le dénouement est un peu décevant vu comment Schroder régnait sur ce match, mais impossible aujourd’hui de le pointer du doigt même après ce finish. Il a été fantastique contre l’Espagne, il a emmené l’Allemagne jusqu’en demi-finale d’une grande compétition internationale – une première depuis 2005 – et peut toujours permettre à la Mannschaft de décrocher une très belle médaille de bronze. Autant dire qu’il a parfaitement profité de son passage avec la sélection pour se refaire une santé alors que sa carrière NBA ne semble aller nulle part depuis deux ans. Ne l’oublions pas, Dennis Schroder est toujours agent libre à moins de deux semaines du début des camps d’entraînement et à seulement un mois du début de la saison régulière 2022-23. Hein ? Quoi ?! Ah attendez, on nous dit dans l’oreillette que Dennis la Malice serait finalement en partance pour les… Los Angeles Lakers. Visiblement LeBron et Rob Pelinka ont maté l’EuroBasket 2022 comme nous !

Dennis Schroder a été grand, mais personne n’a véritablement réussi à prendre le relais quand les Espagnols ont trouvé une solution pour le ralentir. Malgré la déception, Schroder peut quand même quitter la salle de Berlin la tête haute, et il pourra peut-être se consoler dimanche avec une médaille ultra méritée autour du cou. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top