Mavericks

Luka Doncic prêt à affronter sa mère devant les tribunaux : spoiler, le step-back ne sera pas utilisé pour les départager

Luka Doncic et sa mère 14 septembre 2022

Le torchon brûle entre Luka Doncic et sa mère.

Source image : YouTube / RIK ESports

Présent à l’EuroBasket avec sa sélection, Luka Doncic n’en oublie pas son business pour autant. Souhaitant prendre pleinement possession des droits rattachés à sa marque et à son nom, le meneur pourrait débuter un conflit judiciaire avec sa… mère. 

Qu’il semble loin le temps où Luka Doncic et sa mère, Mirjam Poterbin, posaient souriants le soir de la Draft. Plus de quatre ans plus tard, la concorde semble avoir disparu entre la star des Mavs et sa daronne. Pourquoi donc ? Comme souvent dans les problèmes de famille, l’argent n’est jamais loin. Au début de cette histoire racontée par Marc Stein du New York Times, il y a le jeune rookie Luka Doncic, 19 ans, fraîchement drafté par les Mavs en 2018. Au moment de son arrivée en NBA, l’ex-pépite du Real Madrid donne son accord pour que sa mère enregistre son nom complet en tant que marque. La marque « LUKA DONCIC 7 » est déposée le 28 novembre 2018 par Mirjam Poterbin, qui en devient donc la pleine gestionnaire (voir ci-dessous).

Et puis le temps passe, le jeune Luka commence à se dire qu’il aimerait bien prendre le contrôle de sa marque. Si on en croit ses avocats, Doncic fait alors plusieurs tentatives pour que les droits sur la marque enregistrée en 2018 lui soient transférés. Sans succès. Avant le début de la saison 2021-22, le joueur avait tenté d’enregistrer une nouvelle marque « Luka Doncic » avec un nouveau logo fraîchement dessiné. Raté… L’Office des brevets et des marques des États-Unis refuse, étant donné la trop grande ressemblance avec la marque « Luka Doncic 7 » qui est détenue par sa mère qui dirige l’entreprise, en association avec un certain Boris Požeg.

Sans possibilité de contrôler sa propre marque ni d’en enregistrer une nouvelle, le prodige se retrouvait donc dans une impasse qui ne laissait qu’une seule option au programme : partir en conflit sur le plan juridique. Voilà pourquoi Doncic a déposé mardi une requête pour faire annuler l’enregistrement de la marque Luka Doncic 7, ce qui lui permettrait ainsi de pouvoir en déposer une en son nom propre dans la foulée. Marc Stein nous livre les propos du multiple All-Star concernant cette affaire.

« Il y a beaucoup de choses que j’ai hâte de découvrir tout en continuant à grandir en tant que joueur et en tant que personne et il est important pour moi de contrôler ma propre marque. »

L’affaire est donc bien avancée et, en attendant de connaître la position de la partie adverse, il se pourrait donc que la justice américaine ait à trancher entre mère et fils. Le genre d’affaire qui peut chambouler n’importe qui, et le joueur se serait sans doute bien passé d’un tel conflit alors qu’il n’est qu’à trois matchs d’un second sacre à l’EuroBasket, après celui de 2017. Cette histoire peut-elle perturber le prodige au moment où il sera sur le terrain ? Pour Rasho Nesterović, secrétaire général de la Fédération slovène de basket et ancien joueur NBA, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre-mesure. Des propos toujours relayés par Marc Stein.

« Je connais Luka et sa famille depuis très longtemps. Luka continue de devenir un jeune homme d’affaires intelligent, il s’assure simplement de contrôler pleinement sa marque. Mais il est concentré à 100% sur cet EuroBasket. C’est un vrai compétiteur et sa priorité absolue est de diriger son équipe nationale. »

La famille de Luka Doncic a vu des jours meilleurs et ce sont les tribunaux qui pourraient bientôt s’emparer de ce conflit mère/fils. Voilà qui promet pour les prochains repas de famille !

Source texte : Marc Stein / New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top