Rockets

Le transfert d’Eric Gordon n’est pas une priorité pour les Rockets : à Houston, le mois d’août est synonyme de vacances, pas de paperasse

Eric Gordon Rockets 4 décembre 2021

L’histoire va bien finir par s’achever… mais pas encore !

Source image : NBA League Pass

Alors que le nom d’Eric Gordon est mentionné depuis plusieurs semaines dans un paquet de rumeurs de transfert, il semblerait que les Rockets puissent finalement patienter avant d’accepter une quelconque proposition pour leur vétéran selon HoopsHype. Pas vraiment satisfait des offres jusqu’ici formulées, le front-office de Houston préférerait donc attendre la saison prochaine pour voir les possibilités qui s’offrent à la franchise. Le message est clair : on garde Rico tant qu’on n’a pas une bonne raison de l’envoyer ailleurs.

Dire qu’Eric Gordon intéresse quelques franchises NBA est un euphémisme. Encore sous contrat avec les Rockets, l’arrière fait partie des joueurs au nom les plus évoqués dans les rumeurs de transfert Avant la Draft, sept équipes avaient par exemple contacté Rafael Stone – le general manager des Fusées – pour tenter d’acquérir Rico. Parmi elles : Bucks, Heat, Suns… tiens ? Tous des contenders comme par hasard ! Il faut dire qu’avec quatorze saisons dans les papattes, Gordon est aujourd’hui devenu un vétéran de luxe, qui ferait du bien à un paquet d’effectifs. À 33 ans, ce dernier scorait encore 13,7 points de moyenne à 47,5% au tir dont 41,2% du parking cette saison avec Houston. Shooter de renom, très bon défenseur sur l’homme, playmaker solide et au très gros QI basket, le natif d’Indianapolis possède une valeur très précieuse dans le jeu, qui se répercute donc logiquement sur le marché. C’est bien simple, malgré toutes les offres reçues – dont certaines qui incluaient des tours de Draft – le front-office des Rockets n’a pas sourcillé et a rejeté en bloc chaque appel, un par un. Une tendance qui a donc été confirmée par HoopsHype, qui révèle que la franchise envisagerait désormais de carrément conserver son shooting guard pour s’en servir comme pièce importante d’un trade plus tard cette saison :

« Alors que le vétéran des Houston Rockets Eric Gordon a attiré des intérêts de trade autour de la Draft, il n’y a aucune urgence à le transférer actuellement. Houston voit Gordon comme un atout sur le terrain et un mentor chevronné pour son jeune noyau. Son salaire de 19,5 millions de dollars peut être utilisé dans le cadre d’un trade important avant la deadline. »

– Michael Scotto, insider NBA

S’il y a bien un élément qui est en effet important dans cette affaire, c’est la prochaine année du contrat de Rico, qui s’élève à 19,5 millions de dollars. Loin d’être faible sans pour autant être faramineux, ce montant pourrait donc être très utile à Houston afin d’organiser un gros trade la saison prochaine. Désirants récupérer des tours de Draft ET des joueurs pour renforcer son young core encore en formation, les Rockets ont donc tout intérêt à conserver Gordon pour l’utiliser comme monnaie d’échange auprès d’équipes bien placées au classement, plus enclines à lâcher de la jeunesse en février, lorsqu’il faudra s’armer en vue des Playoffs. On pense notamment aux Sixers de Daryl Morey, ancien GM de… Houston, qui a tenté de récupérer le 6MOY 2017 au début de la Free Agency avant que E.G. ne ferme la porte. On peut également penser aux Lakers, qui avaient notamment ciblé Eric selon Adrian Wojnarowski d’ESPN. Une chose est certaine : après six saisons passées dans le Texas et aussi important soit-il, Rico n’a plus sa place dans le projet actuel des Fusées. Et si ce dernier doit bientôt quitter la franchise, il n’est en tout cas pas question que cela ne se fasse sans rien récupérer en retour.

Eric Gordon à Houston, ça devrait encore continuer quelques mois. À moins de recevoir une offre qui ne se refuse pas, les Rockets devraient conserver leur arrière jusqu’à la prochaine trade deadline, où les discussions devraient devenir plus que sérieuses. En attendant, vous pouvez continuer de profiter du Rico Show au Toyota Center, où on a déjà pu voir LeBron James danser cette saison.

Source : HoopsHype / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top