Warriors

Les vacances des NBAers : on a (presque) mené l’enquête pour savoir où les joueurs des Warriors passaient leur été

Golden State Warriors Vacances joueurs NBA

Maintenant que la saison NBA est finie, place aux vacances ! Les joueurs de la Grande Ligue ont encore un mois et demi de free time devant eux pour se la couler douce au soleil, s’envoyer des cocktails à la pelle… ou pas ? Tiens, c’est vrai que chacun a sa propre définition du mot “vacances”. Pour vous, la rédaction de TrashTalk a cherché où est-ce que les membres des Warriors ont décidé de s’évader. Spoiler, Draymond Green n’est pas parti faire de la méditation dans l’Himalaya. 

Bien sûr, ces destinations sont tout à fait imaginaires et n’ont que pour but de vous faire sourire, même si elles sont parfois basées sur les réelles vacances des joueurs mentionnés. 

Stephen Curry

Pour Steph, le programme est chill. Vacances en France, c’est oui. Sa femme Ayesha possède des vignes en Californie et quoi de mieux pour Baby Face que de se rendre dans le pays roi de la discipline avec sa mif’ ? On le sait, le garçon aime l’excellence. Ça tombe bien, la France a beaucoup de paysages variés à offrir, mais c’est La Tranche sur Mer (Vendée) qui a été choisie car c’est là que les enfants du Chef pourront déguster les meilleures glaces de l’hémisphère Ouest. Et puis aussi parce que c’est un petit train qui fait le tour de la ville pour emmener les gens à la plage, et ça c’est un argument implacable.


Klay Thompson

Les vacaciones de Killa Klay ? Et bien ça ne quittera pas San Francisco. Pourquoi ? Et bien tout simplement car il y a une casquette de champion à retrouver pardi ! KaTé l’a perdu en fêtant le titre sur son bateau, pas question de faire quoi que ce soit tant qu’elle n’est pas retrouvée. Au programme donc, c’est plongée sous marine. Qui sait, il retrouvera peut-être des vestiges anciens qui datent de la dernière qualification des Kings en Playoffs tiens.


Andrew Wiggins 

La bague en poche, Andrew a décidé de retourner dans les vertes plaines du Minnesota. Bien sûr, un peu de randonnée en détente mais l’objectif est surtout d’aller exhiber la bague de champion devant les fans qui demandaient jadis son départ. “Allez, regardez pendant que les Wolves vous remercient après un tour de Playoffs“.

Moses Moody 

Après s’être pris pour Michael Jordan lors de la Summer League, le jeune Moses se sent pousser des ailes. Il est donc actuellement à Barcelone, en train de taper des pokers jusqu’à 5h du mat’ et de faire du golf. Les JO ? Ah non, il n’y en a pas cette année si vous demandez. Par contre, il y a une petite série bien sympathique sur TrashTalk, si vous voulez.

Nemanja Bjelica 

La vidéo était en 240p et de nuit, mais Nemanja Bjelica était avec Nikola Jokic en train de s’enfiler des litrons de bière cul-sec et de manger des sangliers crus fraîchement chassés. Le quotidien d’un chad, un vrai. C’est d’ailleurs à la nage depuis l’Adriatique qu’il reviendra à San Francisco, on fait les choses jusqu’au bout ici.

Jordan Poole 

Jordan Poole, il passe son été à la… piscine. Ouais c’est nul, pardon. Non, Jordan Poole est champion, Jordan Poole est jeune, donc Jordan Poole fait ce qu’il veut. Location d’une grosse villa dans les hills à Malibu, pistoche, jacuzzi, vue mer bien sûr.  Summer party du matin au soir et du soir au matin, Fatal Bazooka style vous connaissez. Attention à bien revenir la tête à l’endroit dans un mois garçon.

Draymond Green 

Pour Dray, pas question de passer du temps au calme, à se reposer. Le garçon est actuellement en tournée des festivals depuis juin. Première étape ? S’envoyer dans les cordes à Tomorrowland avec le Shaq’, qui n’a sans doute rien perdu de sa vergogne dix ans après sa fin de carrière. Ensuite ? Grosse tournée des plus gros événements dans lesquels donner de la voix n’est rien d’autre qu’une obligation : Vieilles Charrues, Pampl’Up, Poupet, Solidays ou encore Francofolies… la liste est longue et l’enchaînement intense, prions donc ensemble pour les cordes vocales de Monsieur Vert qui elles ne connaissent aucun répit.

Gui Santos 

La Draft tout juste passée et la Summer League dans les baskets, la nouvelle recrue des Warriors est très logiquement retournée au Brésil pour aller festoyer avec sa famille. Au menu ? Feijoada bien sûr. Et des parties de foot, on ne renie pas les traditions. Bon, le Gui jouera dans les cages car ce serait bête de prendre goût au fait de jouer avec les pieds.

Brazilian Feijoada (Black Beans).

Feijoada classique

Donte DiVincenzo 

Arrivé dans la baie lors de cette Free Agency, le quotidien estival de Donte est loin d’être le plus passionnant. Vive les aller-retours entre Sacramento et San Francisco pour faire le déménagement. Attention à bien tout embarquer, ce serait bête de plier définitivement les gaules et de se rendre compte que le tancarville de mémé est resté dans le jardin de l’ancienne maison tiens.

Andre Iguodala

Andre a passé l’âge de faire la teuf sans arrêt à Mykonos pendant un mois. L’homme est posé, veut prendre le temps de savoir quelle sera la suite pour lui. La retraite ou la dernière danse ? Dans tous les cas, c’est au coeur des Îles du Vent que le garçon a choisi de méditer. Ouais, c’est aussi là que Link a choisi de s’entraîner pour vaincre le mal, c’est donc un lieu qui apporte des réponses.

Jonathan Kuminga 

Pour Jo’, les vacances se passent au pays. Les États-Unis ? Non. La République Démocratique du Congo. Le projet ? Une initiation locale à l’art de la sape, aka la société des ambianceurs et des personnes élégantes. La discipline est une spécialité de la région, et l’idée derrière tout ça est bien de dominer les classements outfits la saison prochaine.

James Wiseman 

Un été loin de l’infirmerie ? Let’s go ! Non pas que James n’aime pas l’infirmière Joëlle, mais disons que ça commençait à être relou de devoir la côtoyer tous les jours ou presque depuis pas loin de deux ans. Pour Wiseman, c’est un été de basket qui est prévu, mais pas à San Francisco, non. Autant aller frimer sur les playgrounds de Venice Beach, on n’a jamais dit ici que lier l’utile à l’agréable était interdit.

Ryan Rollins

Ryan, c’est génération Pokémon Go. Donc cet été, c’est l’une des dernières opportunités pour aller chasser les mythiques bestioles avant de devoir troquer les pokéballs pour les ballons de basket. Il a de la chance, car plus de 500 espèces sont disponibles actuellement. Tiens d’ailleurs, sachez que les starters de la quatrième génération sont les meilleurs parmi tous.


Quinndary Weatherspoon

Boum, on finit avec Quinndary Weatherspoon, qui n’aura certainement pas le luxe de profiter des vacances puisque son contrat ne lui garantit pas une place en NBA avec le reste de cette liste. Ni une ni deux, c’est boulot tous les jours, mais pas question de se faire trop de mal non plus alors on mélangera tout ça avec dégustation de Mister Freeze au goûter. Allez, il nous a dit au téléphone qu’il s’offrirait quelques jours de repos avant la reprise, apparement il partirait déguster des raclettes avec le néo-NBAer de Saint-Rémy dans l’Ain… enfin si l’on se fie aux indications du Woj.

Alors, quel programme vous chauffe le plus ? Ici, on penche bien pour l’escapade festive de Draymond Green, mais c’est vrai qu’on aimerait bien récupérer un Oratoria pour étoffer notre collection. Dans tous les cas, on profite les pieds en éventail… en attendant la prochaine équipe ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top