Warriors

Joe Lacob mis à l’amende pour ses critiques sur la luxury tax : Adam Silver n’a pas apprécié, et ça fait 500 000 Dollars à régler

Joe Lacob Warriors

Quoi ? 500 000 Dollars ?

Source image : YouTube

Avec la masse salariale la plus élevée de la Ligue, les Warriors sont habitués à payer des sommes énormes dues pour dépassement de la luxury tax. Pas fan de ce système, le propriétaire de la franchise Joe Lacob l’avait décrit comme « très injuste » la semaine dernière. Une décla que la NBA n’a évidemment pas laissée passer, avec une jolie amende  de… 500 000 dollars à la clé, un record pour la franchise ! 

Un titre de champion, ça peut parfois vous coûter cher. Les Warriors le savent, et ils se retrouvent maintenant à devoir sortir les gros billets après avoir connu la gloire il y a un mois. Une situation qui est due au fait que les Warriors dépassent très largement le seuil de la luxury tax, fixé à 136 millions de dollars pour la saison 2021-22 : la saison dernière, la masse salariale de Golden State s’élevait tout simplement à plus de 175 millions de dollars ! Les Californiens ont donc dû payer la plus grosse facture de luxury tax de l’histoire de la Ligue, avec 170 millions de dineros supplémentaires. Une somme énorme que Joe Lacob, le propriétaire des Warriors a eu du mal à digéré. Invité du podcast Point Forward d’Andre Iguodala et Evan Turner la semaine dernière, Lacob en a profité pour dire ce qu’il pensait du système de gestion des masses salariales de la Ligue.

« La vérité, c’est que nous ne sommes que 40 millions de dollars au-dessus de la luxury tax. Ce n’est pas petit mais ce n’est pas un nombre énorme non plus. […] Évidemment, c’est égoïste pour moi de dire cela, mais je pense que c’est un système très injuste parce que nous avons construit cette équipe en draftant ses huit* meilleurs joueurs. »

 – Joe Lacob, propriétaire des Golden State Warriors

*Andrew Wiggins était compté dans cette liste, mais n’a bien sûr pas été drafté par les Warriors. 

Cette déclaration n’est pas innocente, alors que les derniers bruits de couloir parlent du fait que les Warriors sont actuellement critiqués dans la Ligue pour avoir « acheté » leur titre. On ne parle pas de triche ou de corruption ici, mais tout simplement du fait que tous les propriétaires ne peuvent pas se permettre d’aligner autant de billets pour assurer la compétitivité de leur franchise. Faire les bons choix pour construire une équipe compétitive avec des jeunes talents draftés par la franchise est une chose, leur proposer d’assez bons contrats pour tous les garder sur le long terme en est une autre. On connait les ambitions du bonhomme, qui compte bien mettre en place un modèle pour régner sur la Ligue pour les prochaines décennies. Mais il ne peut pas tout se permettre pour autant, et la NBA le rappelle à l’ordre. Toujours soucieuse de son image et du respect des règles, la Ligue a donc ajouté 500 000 dollars à l’addition de Golden State. Il va donc falloir que Joe Lacob et les Warriors se fassent à l’idée de cette luxury tax, qu’ils devraient encore payer dans les prochains mois, même si des discussions vont être engagées avec la ligue et les propriétaires de franchise

Les Warriors sont de retour au sommet, mais ils doivent maintenant assumer financièrement. Pas satisfait du système qui l’oblige à payer de grosses pénalités, Joe Lacob va en plus devoir régler une amende pour les critiques qu’il a émises la semaine dernière. Le prix à payer pour ne pas casser l’une des plus belles dynasties de l’histoire de la NBA ?

Sources : Podcast « Point Forward », NBC Sports, CBS Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top