Kings

NBA Summer League 2022 – Épisode 7 : Keegan Murray a challengé Chet Holmgren et il continue de chauffer la fanbase des Kings

Keegan Murray 14 juillet 2022

Ci-contre la photo du futur huitième homme des Kings.

Source image : NBA League Pass

Septième nuit de Summer League et plus que quatre (encore quatre). Cette nuit le main event offrait un duel alléchant entre les Kings de Keegan Murray et le Thunder de Chet Holmgren, et si le Thunder s’est imposé de peu, les deux rookies ont chacun pu exciter encore un peu plus leurs fans. On vous débriefe cette nouvelle nuit de folie enfin presque ?

Les résultats de la nuit : 

Wolves – Bucks : rien de bien fou à se mettre sous la dent sur ce premier match de la soirée, si ce n’est les belles dispositions pour les Wolves du rookie de Duke Wendell Moore Jr. ou du duo de guérilleros Wendell Brown Jr. / Kevon Harris. Victoire tranquille toutefois pour les Bucks, portés par un Sandro Mamukelashvili qu’on a surtout envie de voir en NBA et un Marjon Beauchamp également très à son aise à Vegas. Mention spéciale également à l’apport de Lindell Wigginton et Zylan Cheatham, dont la tête dans le dico pourrait très bien servir d’illustration à la page « two-way contract ».

Bonus track : la première « vraie » sortie en Summer League pour… Hugo Besson. 6 points à 2/5 du parking et rebonds en 18 minutes, juste de quoi se pourlécher les babines en vue de la saison 2023-24 ?

Cavs – Hornets : victoire des Hornets grâce notamment à un gros troisième quart, face à des Cavs portés quasiment uniquement par le hustle du mulet de Luke Travers et la verve offensive du rookie Ochai Agbaji (24 points). Côté Charlotte un peu de nouveau puisque le pivot rookie Mark Williams est sorti de sa boîte alors que son poto de cuvée Bryce McGowens confirme sa belle Summer League. Bon apport du banc également avec le rugbyman Manek ou encore un Kai Jones assez facile.

Bonus track : LiAngelo Ball qui a passé le nez à la fenêtre, comme chaque été, confirmant son statut de Laurent Ournac de la NBA.

Wizards – Pelicans : l’objectif pour les Pels était tout d’abord de rebondir après la terrible annonce de la veille concernant le rookie E.J. Liddell, et si la victoire ne ramènera pas le rookie avant 2023 elle met peut-être un peu de baume au cœur aux volatiles de Louisiane. Les Pels qui ont fait tourner cette nuit puisque l’essentiel des leaders de ce roster d’été était absent (Trey Murphy, Naji Marshall, Dyson Daniels blessé et Alvarado qui n’a toujours pas mis le short à Vegas), et les leaders de la nuit se nomment donc Daeqwon Plowdell (enchanté), Dereon Seabron (connai po), Jared Harper et surtout Deividas Syrvidis, drafté en 2019 et qui a joué face aux Wizards le Lituanien de service en claquant six tirs du parking. Pour Washington c’est morne plaine, Johnny Davis trottine et Joe Biden mange de la purée à la paille.

Bonus track : la réunion pleine de swag de la jeunesse des Pels en backcourt, avec un ogre sur la gauche.

Raptors – Jazz : est-ce que l’on doit vraiment vous résumer un match lors duquel l’une des deux équipes n’a pas daigné faire rentrer Tacko Fall ? La réponse est dans la question alors boycottons ce Jazz et notons uniquement la victoire des Dinos grâce aux visages connus de NBA Dalano Banton et D.J. Wilson. Christian Koloko continue de faire rêver la communauté canado-camerounaise, on va surveiller le Journal Officiel de la République tiens.

Bonus track : on vous parle souvent des fistons O’Neal et Pippen à Los Angeles, mais sachez que le grand gamin de Ron Harper est également dans la place à Vegas et qu’il artille avec un maillot des Raptors.

Kings – Thunder : le main event de cette nuit (pas) magique, avec le choc entre deux des rookies les plus attendus et les plus en vue de cette compétition de juilletistes. Oklahoma City s’est imposé, est-ce vraiment le plus important, et en l’absence de Josh Giddey – enfin laissé au repos – Chet Holmgren a pu montrer ses skills défensifs pendant que Jalen Williams confirmait la bonne pioche de Sam Presti et que le Frenchie Ousmane Dieng et Tre Mann rencontraient enfin cette fameuse nana que l’on appelle Natacha 50% de réussite au tir. Malgré la victoire assez tranquille du Thunder, le meilleur joueur du match se nomme néanmoins Keegan Murray, le n°4 de la Draft ayant une fois de plus enjaillé la fanbase des Kings avec cette fois-ci son meilleur match de la compétition et même une défense tout à fait honorable tout au long de ses 34 minutes. 29 pions pour celui qui pourrait repartir avec le trophée (il n’y en a pas) de meilleur scoreur de la SL, 29 pions à 9/17 au tir ajoutés à 7 rebonds et 4 steals, non mais vraiment, vivement que Mike Brown le fasse sortir du banc pour ne pas faire d’ombre à Chimezie Metu.

Bonus track : la nouvelle belle sortie de Frankie Ferrari avec 4 points, 6 rebonds, 7 passes, 3 steals et 2 arrêts au stand.

Heat – Sixers : si le basket avait un musée à Las Vegas, il n’y aurait aucun tableau de ce match dans ce musée. Une atrocité basketballistique et un record ici de trois minutes avant de zapper sur autre chose. Trevelin Queen et Tyler Bey ont assuré l’essentiel pour Philly, des Sixers qui n’ont pas activé Jaden Springer pour ce match ce qui, soyons honnêtes, enlevait déjà pas mal de shine à cette pas dut out merveilleuse affiche.

Bonus track : Jean-Marie Bouyea et Marcus Garrett qui cumulent un délicieux 1/19 au tir pendant que Javonte Smart se prend vraiment pour Kobe depuis une semaine avec encore 26 tirs pris hier soir. Au final pour le Heat ? 23/84 soit 27,4% au tir, de quoi nous faire ressortir l’omelette de 2h aussi vite qu’elle n’était rentrée.

Nuggets – Clippers : si l’on a appris récemment que Kentavious Caldwell-Pope avait été signé sur la durée et intégré au cinq de départ de Mike Malone, ce sont davantage les rookies Christian Braun ou Ismael Kamagate que l’on surveille cet été sur les terrains de Vegas. Parfait, cette nuit, le rookie des Jayhawks a craqué un 1/10 au tir et le Frenchie nous a à peine gâté avec 2 points, 3 rebonds et 3 contres. Le crédit de la victoire de Denver revient plutôt à l’adresse de Jack White en sortie de banc ou aux puntos de Matt Mitchell et Colin Gillespie, ouais, nous non plus on ne sait pas qui sont ces gens. En face ? Pas de Moussa Diabaté après son joli match de la veille, et une propension assez folle cette nuit à envoyer des énormes parpaings deux possessions sur trois.

Bonus track : l’entrée en jeu pour les Clippers de Justin Bean, on peut donc enfin dire que Mr. Bean a joué en NBA.

Les images marquantes de la nuit :


Le programme du soir :

  • 21h30 : Grizzlies – Celtics
  • 22h : Hawks – Spurs
  • 23h30 : Cavs – Pistons
  • 0h : Bulls – Hornets
  • 1h30 : Knicks – Magic
  • 2h : Mavs – Bucks
  • 3h30 : Blazers – Rockets
  • 4h : Nets – Wolves
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top