Blazers

Eric Bledsoe coupé par les Blazers : Portland économise quelques dollars, qui veut redonner une chance à l’ex « mini-LeBron » ?

eric bledsoe

Eric Bledsoe n’aura même pas eu le temps de mettre un maillot des Blazers.

Source image : Youtube

Transféré en cours de saison, Eric Bledsoe n’a pas joué un match avec le maillot des Blazers et il n’en jouera toujours pas la saison prochaine. Et oui, Portland a décidé de couper le meneur de jeu pour ne pas devoir payer l’intégralité de sa dernière année de contrat. 

De retour aux Clippers l’été dernier avec l’espoir de se relancer, Eric Bledsoe a vécu un exercice contrasté. Joueur utile du collectif de Tyronn Lue (9,9 points à 42,1% au tir dont 31,3% de loin, 3,4 rebonds, 4.2 passes décisives et 1,3 interception en 25,2 minutes de jeu en moyenne), le meneur n’a pourtant pas fini la saison dans la Cité des Anges. Tradé à la deadline avec Justise Winslow, Keon Johnson et un futur second tour de draft contre Norman Powell et Robert Covington, celui qui était appelé « mini-LeBron » va alors voir les problèmes débouler. Dès son arrivée dans l’Oregon, il commence à ressentir une grosse douleur au tendon d’Achille gauche. Un problème qui l’a empêché de disputer la moindre minute avec la franchise de Damian Lillard. Intersaison oblige, les grosses décisions sont à l’ordre du jour et la direction n’a pas manqué de repérer une ligne intéressante dans le contrat de Bledsoe : le salaire pour la saison 2022-23 du vétéran n’est pas intégralement garanti. Donc s’il est coupé avant le 10 juillet, il ne touchera que 3,9 millions de dollars sur les 19,38 millions de dollars qu’il devait gagner initialement. Portland ne s’est évidemment pas gêné pour se débarrasser de son joueur blessé et économiser quelques précieux dollars. L’info a été confirmée par Shams Charania de The Athletic.

Oui c’est vrai que depuis quelques années, on se souvient plus d’Eric Bledsoe pour ce qu’il a fait hors-terrain que sur les parquets. Son fameux tweet “I Dont wanna be here”  date déjà d’il y a cinq ans, et depuis il n’y a pas eu trop d’autres dingueries depuis cette saison 2017-18 à Milwaukee. Ah si, il a quand même déclaré que Tyronn Lue et Gregg Popovich étaient comparables, pardon. Sacrifié par les Bucks pour faire venir Jrue Holiday à l’automne 2020, Bledsoe a depuis lentement mais sûrement décliné. Son passage aux Pelicans et aux Clippers n’aura pas marqué les esprits. Bon défenseur, il avait été élu dans la NBA All-Defensive First Team en 2019 et dans la NBA All-Defensive Second Team en 2020, expérimenté, Eric Bledsoe devrait quand même pouvoir trouver quelques portes de sortie pour tenter de rebondir. Ça tombe bien, Shams Charania a indiqué que plusieurs franchises sont déjà sur le coup pour se payer les services du meneur aux douze saisons au sein de la Ligue.

Eric Bledsoe est mis à la porte par les Blazers mais compte bien rebondir dès la fin de sa convalescence. Quelles franchises vont vouloir tenter le pari ?

Source texte : Shams Charania / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top