Knicks

Isaiah Hartenstein signe à New York pour 16 millions sur 2 ans : bon renfort dans la raquette, mais quid de Mitchell Robinson ?

isaiah Hartenstein

Oh la signature bien maligne des Knicks.

Source image : Youtube

La priorité des Knicks lors de cette Free Agency n’était pas de signer un poste 5 mais plutôt un meneur de jeu. Et bien qu’à cela ne tienne, New York a réussi à faire les deux, en signant Isaiah Hartenstein dès le premier jour !

Oui la signature la plus attendue par les fans des Knicks en ce premier jour de Free Agency 2022 était celle de Jalen Brunson, et cela est désormais chose faite. Et pas question pour New York de s’arrêter là aujourd’hui car il reste encore de la marge avant d’atteindre le plafond salarial. Et oui, après avoir refourgué Kemba Walker aux Pistons et évité de devoir payer un contrat garanti rookie au 11ème pick de la Draft 2022, il restait encore pas mal de billets dans la valise du cap space. Les dirigeants de la franchise new-yorkaise ont donc décidé de jeter leur dévolu sur Isaiah Hartenstein, qui sort d’une très bonne saison régulière avec les Clippers. Avec 8,3 points, 4,9 rebonds et 2,4 passes de moyenne sur 17,9 minutes de jeu en 68 matchs, il est temps pour le « petit » Isaiah de prendre son envol pour la côte atlantique. La valise de 16 millions de dollars sur deux saisons l’attend dans son nouvel appart’, avec un deal totalement garanti, sans option apparente. New York peut faire confiance à son nouvel intérieur, puis le prix à la signature montre que les pensionnaires du Garden ne prennent pas trop de risques non plus.

Pour les Knicks, le recrutement de Isaiah Hartenstein ajoute un type de profil supplémentaire dans la peinture. L’intérieur sait passer, lire bien le jeu, peut tirer du parking comme de près. Bref, un vrai couteau-suisse que New York vient de récupérer pour pas cher. Mais forcément, voir un pivot débarquer à Manhattan nous pousse à nous poser la grosse question : qu’en est-il de Mitchell Robinson ? Agent libre restreint, le big man local n’a pas encore prolongé son contrat et certains pourraient penser que Hartenstein arrive avec l’étiquette d’un potentiel remplaçant. Pas nécessairement puisque Ian Bagley qui suit l’actu des Knicks pour SNY a affirmé que la nouvelle recrue arrivait avec l’objectif de « backer » Mitchell Robinson au poste 5, lequel devrait bien prolonger son bail à Big Apple. En attendant de voir Mitch’ mettre l’autographe en bas du papier, les dirigeants savent au moins qu’ils ont un plan B au cas où. 

Isaiah Hartenstein débarque pour renforcer la raquette des Knicks ! Pour suppléer Mitchell Robinson ou plutôt pour le remplacer ? À première vue on part plutôt sur la première option mais attendons de voir l’encre sécher sur le contrat de Robinson pour en jurer.  

Source texte : Ian Bagley / Shams Charania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top