L'Apéro

NBA Playoffs 2022 : Warriors – Celtics, c’est l’heure de la grosse preview ! Apéro TrashTalk

C’est l’ultime série de la saison. La série qui décernera le trophée de champion NBA à la mi-juin après – on l’espère – un énorme combat pendant six ou sept matchs. Cette série, elle oppose cette année les Golden State Warriors aux Boston Celtics. Par ici l’Apéro TrashTalk spécial preview des Finales NBA 2022.

Ici-même, le lien censé accompagner toutes vos journées et toutes vos nuits. 

C’est la dernière preview de la saison. Mais peut-être aussi la plus attendue. Jeudi soir, les Finales NBA 2022 entre Warriors et Celtics débuteront du côté du Chase Center de San Francisco avec le Game 1, et évidemment on se frotte déjà les mains à l’idée de vivre une série épique entre la bande à Stephen Curry et celle à Jayson Tatum. On est devant une affiche à la fois excitante et intrigante, où ce n’est pas forcément facile de dégager un favori. L’expérience est du côté de Golden State, qui possède déjà trois bannières de champion. Mais Boston a le couteau entre les dents et la défense des Celtics peut faire mal aux Warriors. Alors, qui choisir ? Quel scénario peut-on vraiment imaginer ? Qu’est-ce qui fera basculer la série ? Kevon Looney va-t-il remporter le titre de MVP devant Steph Curry ? Autant de questions qui méritent d’être analysées à la loupe.

Vous connaissez la chanson : on se trouve un fauteuil ou un endroit pour s’installer peinard, on se prend un truc à grignoter pendant l’apéro si on a faim, on commente si on veut partager son avis avec les copains. Pour le reste, on s’occupe de tout !

1 Comment

1 Comment

  1. Christian LEVO

    1 juin 2022 à 1 h 12 min at 1 h 12 min

    À propos des blessures, on a carrément occulté celle de Gary Payton II qui a complètement bouleversé le rapport de force entre les Dubs et les Grizzlies qui ont commencé à sortir la tête de l’eau.

    GPII sera aussi à surveiller. S’il a bien récupéré physiquement, il rajoutera des gros soucis au Celtics.

    En analysant les stats des finales de conférence, on remarque que l’efficacité de Boston est légèrement inférieure à celle de Golden State à l’exception des lancers francs.

    De part et d’autre, la protection de la raquette et l’efficacité à trois points seront les clés des finales.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top