Heat

Le Heat pose sa clim au TD Garden derrière un immense Jimmy Butler : 111-103, rendez-vous dimanche pour un Game 7 !

Jimmy Butler Heat Celtics 28 mai 2022

Jimmy Butler a été taille patron cette nuit à Boston. Miami aura son Game 7 à la maison !

Source image : NBA League Pass

Dos au mur, le Heat n’avait pas d’autre choix que d’aller l’emporter au TD Garden pour rester en vie dans cette série. Portés par un Jimmy Butler bouillonnant, les joueurs de South Beach remportent une victoire avec les tripes (111-103) et ils joueront un Game 7 à la maison !

Pour les stats de ce match, suivez le lien magique.

Miami arrive à Beantown avec le couteau sous la gorge et la mission est claire : vaincre ou finir à Cancun. Si on en croit ce début de match, les hommes d’Erik Spoelstra n’ont pas hâte de réserver une villa sur la plage. La défense est en place, ça trouve de l’adresse à longue distance et Jimmy Butler débute de manière monstrueuse. Scoring, défense, création, aide au rebond, mister Buckets est tout simplement partout dans le premier quart-temps (14 points, 5 rebonds, 4 passes, 2 interceptions !) et il fait oublier sa mauvaise forme des derniers matchs. Boston, de son côté, semble endormi sur ces premières minutes. La bouillie proposée en attaque est à peine digérable, l’équipe se fait manger au rebond, Al Horford se prend rapidement deux fautes et il faut toute la force des Jay Brothers pour rester dans le rétro du Heat. Tatum, Brown, on en parle justement et c’est eux qui permettent à Boston de revenir dans cette rencontre dans le second acte. Jayson est le premier à allumer la mèche avec un arsenal offensif toujours plus complet et létal alors que Jaylen prend ensuite le relai avec autorité. Butler continue son numéro pour Miami mais les copains ne suivent pas la cadence et les pertes de balle sont un peu trop nombreuses pour South Beach. Les Celtics reprennent le lead, le momentum semble tourner en faveur des locaux mais les protégés d’Ime Udoka vautrent totalement leurs dernières possessions. De quoi offrir quelques points gratuits à une équipe du Heat qui reprend le contrôle à la pause (48-46).

Petit intermède fraicheur et gros speechs dans les vestiaires et c’est reparti pour un tour. On reprend comme on a commencé avec Miami qui attaque fort. Jimmy Butler n’a pas perdu un degré pendant le break, Kyle Lowry distribue du caviar à volonté, Max Strus passe du mode je rate tout à je marque tout, Oladipo apporte quelques bonnes minutes des deux côtés du terrain et l’écart grimpe pour les ouailles de Pat Riley. Boston est encore et toujours dans la réaction et il faut des gros travaux de la part de Robert Williams et Derrick White pour ne pas se faire emporter par la tempête floridienne. Seulement sept points de retard à combler avant le money time, les celtes s’en sortent plutôt bien. Nous voilà donc dans ce qui est peut-être le moment clef, les douze minutes les plus importantes de la Conférence Est cette saison. Un duel au couteau qui commence par sourire aux amoureux du trèfle. Déjà bien en vue dans le troisième acte, Derrick White sort la perf de sa saison au meilleur des moments. Intenable de loin, prêt à offrir son corps à la science en défense, l’ancien des Spurs ramène Boston à lui tout seul. Jimmy Butler est encore présent pour veiller au grain, on a notre money time serré. L’intensité est là, ça se rend coup pour coup, enfin une fin de match digne de ce nom dans ces Finales de Conférence. Alors, qui pour l’emporter ? Boston réussit à reprendre le lead avec un public en fusion à ses côtés mais c’est au tour du très bon Kyle Lowry de prendre le relai pour le Heat. Jaylen Brown rate alors deux lancers francs importantissimes à 99 partout et Jimmy Butler met un premier coup de poignard avec un and one dans la foulée pour redonner trois longueurs d’avance à Miami. Peut-être le tournant du match. P.J. Tucker assure ensuite avec de la bonne défense et des lancers récupérés (merci Derrick White). Boston donne tout pour revenir mais Jimmy Butler, encore lui, va fermer la boutique avec un énième shoot de dingue sur la tête de White avant de finir le taf sur la ligne. Immense night pour le numéro 22 du Heat : 47 points, 9 rebonds, 8 passes, 4 interceptions à 16/29 au tir ! De quoi offrir un Game 7 à Miami en Floride. Golden State va devoir attendre encore un peu avant de connaître son adversaire.

Tout le monde condamnait Miami mais le Heat est allé arracher une énorme victoire sur le parquet du TD Garden derrière un Jimmy Butler monstrueux. Les joueurs d’Erik Spoelstra joueront leur place en finale à la maison ce dimanche soir ! Encore un Game 7 !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top