Kings

Mark Jackson, Steve Clifford, Mike Brown… : la liste des potentiels futurs coachs des Kings se réduit

Mark Jackson 1er mai 2022

Tout ce qu’on sait, c’est que l’heureux lauréat aura du boulot.

Source image : YouTube

Il existe certains postes qui sont en même temps un job et un défi. Celui de coach des Kings en est un, car s’il est évidemment difficile de cracher sur une place de headcoach en NBA, celle de big boss du banc des Kings ne ressemble à aucune autre. On parle quasiment ici de malédiction, on parle d’une franchise dont le bilan n’a pas été dans le positif depuis Clovis, alors, forcément, cette recherche de coach à Sacramento fait beaucoup parler.

Ils ne sont plus que trois à sembler pouvoir décrocher la timbale. Houcine, Nolwenn et Georges-Alain, ou plutôt Mark Jackson, Mike Brown et Steve Clifford. La liste initiale a donc été réduite car à la base l’entonnoir contenait également des noms comme ceux de Mike D’Antoni, Kenny Atkinson, Charles Lee ou encore Darvin Ham (ce dernier semblant se rapprocher ces dernières heures des… Lakers), et on part donc à Sacramento sur un sprint à trois hommes pour aller décrocher le pompon, pour tenter d’offrir aux Kings un premier bilan positif depuis seize ans, pour tenter d’offrir à leurs fans leurs premiers Playoffs depuis 2006, record all-time NBA en cours. Trois hommes qui n’ont pas pour point commun d’être des lapins de trois semaines, et on peut d’ailleurs – déjà – regretter que la franchise californienne ne semble pas décidée à donner sa chance à un jeune coach de type Jamahl Mosley, Wes Unseld Jr. ou Willie Green mais plutôt à un routier avec pas mal de kilomètres au compteur.

Le GM Monte McNair s’est en tout cas exprimé hier à propos de cette recherche de druide, attention déclaration tapageuse (pas du tout) :

« Nous allons rentrer dans une recherche intensive de ce coach et tenter de mener cette recherche de la meilleure des manières. Nous prendrons autant de temps qu’il faut afin de trouver la personne qu’il faut pour gérer cette organisation et cette équipe sur le terrain. Je suis impatient de rencontrer cette personne et de voir à quel point sa vision pour notre équipe est la bonne. » – Monte McNair, General Manager des Kings

Mark Jackson ? Actuellement consultant pour espn, connu pour être l’un des meilleurs passeurs de tous les temps lorsqu’il était en short avec – entre autres – les Knicks ou les Pacers, mais connu également pour avoir été le premier coach des Warriors tels qu’on les connait aujourd’hui, avant que Steve Kerr ne ramène sa science de la gagne avec le succès que vous connaissez. Davantage réputé pour ses valeurs humaines que pour sa science de la plaquette, Marco n’a pas coaché depuis huit ans mais apparait depuis plusieurs saisons déjà dans les rumeurs sur Coach Emploi. Mike Brown ? Coach de LeBron James à son début de carrière, pendant cinq saisons, puis passé également par les Lakers de Kobe et revenu par la suite pour une petite pige à Cleveland. On peut donc dire que MB a l’habitude de gérer des joueurs all-time, on peut donc dire qu’il n’aurait donc aucun mal à coacher Chimezie Metu, mais Mike Brown reste aujourd’hui, avant tout, un excellent et reconnu assistant coach, titré avec cette étiquette en 2003 avec les Spurs et en 2017 et 2018 avec les Warriors puisqu’il officie aux côtés de Steve Kerr depuis six saisons désormais. Steve Clifford, pour finir, a tout d’abord été un assistant coach pendant deux demi-douzaines d’années, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, avant de prendre en main le banc des Hornets (au sens figuré, sinon c’est trop lourd) pendant cinq ans et celui du Magic pendant trois ans avant l’arrivée l’été dernier en Floride de Jamahl Mosley.

Trois hommes, dont le point commun s’appelle finalement Steve Kerr puisque le premier lui a laissé sa place, puisque le second est son assistant et puisque le dernier a le même prénom, et si tout ça reste très capillotracté c’est surtout qu’on peinait à trouver une conclusion à cet article. AH SI, on vient de trouver. La conclusion ? C’est que quoiqu’il arrive et quelque soit le futur coach en place, les Kings devraient terminer leur saison 2022-23 à la douzième place de l’Ouest avec 35 victoires et 47 défaites.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top