Mavericks

Luka Doncic a gagné une série de Playoffs : grande première pour le phénomène, et quelque chose nous dit que ce ne sera pas la dernière

Après deux éliminations de suite au premier tour face aux Clippers, Luka est désormais dans le camp des gagnants !

Source image : Twitter

Pour sa troisième participation aux Playoffs, Luka Doncic avait démarré la série face au Jazz du côté de l’infirmerie. Deux semaines plus tard, il peut savourer la qualification des siens après le quatrième succès des Mavs sur le parquet d’Utah. Ça y est, Luka sait ce que ça fait que de remporter une série de Playoffs.

Le phénomène slovène a dû attendre quasiment quatre ans pour perdre son pucelage. Quatre ans durant lesquels il est passé de jeune prodige à véritable superstar NBA, mais sans jamais dépasser le premier tour des Playoffs avec son équipe de Dallas. C’est désormais chose faite. En envoyant le Jazz en vacances, Luka et ses copains vont goûter aux demi-finales de Conférence Ouest où ils auront l’honneur d’affronter la meilleure équipe de la saison régulière : les Suns. Pour Doncic, cette victoire dans le Game 6 cette nuit (24 points, 9 rebonds, 8 passes, 2 steals, 2 contres pour lui) signifie forcément un peu plus que toutes les autres qu’il a pu collectionner dans sa carrière NBA. C’est un vrai cap de franchi, une vraie étape dans sa quête des sommets après les déceptions des deux dernières saisons. En 2020, Luka The Don avait été éliminé par les Clippers au premier tour dans la bulle, et ce malgré un buzzer beater entré dans la légende. L’an passé, rebelote, avec une élimination en sept matchs après avoir mené 2-0 (avec deux victoires à l’extérieur) puis 3-2 dans la série. De quoi avoir d’immenses regrets surtout au vu de ses perfs absolument exceptionnelles contre Kawhi Leonard et Paul George. Cette fois-ci, il n’y avait pas de Kawhi et de PG en face, juste une équipe du Jazz en perdition. Forcément, c’est un peu plus facile. Mais c’était surtout plus facile parce que Luka a enfin eu le soutien qu’il méritait contrairement aux deux saisons précédentes. Quand il était out pour les trois premiers matchs de la série, les Mavs ont réussi à arracher deux victoires sous l’impulsion des perfs XXL de Jalen Brunson, ainsi que des contributions précieuses de Dorian Finney-Smith, Spencer Dinwiddie, Maxi Kleber et Cie. Luka est ensuite revenu en mode MVP pour aider ses copains à conclure l’affaire. 4-2 score final, Doncic peut désormais regarder plus haut.

Non seulement cette victoire représente une grande première pour Luka Doncic, mais c’est aussi la première série remportée par les Mavericks depuis… leur titre de champion en 2011. Oui, ça faisait onze ans que Dallas attendait une qualification pour le deuxième tour des Playoffs, une éternité pour cette franchise ambitieuse qui souhaite désormais jouer les premiers rôles à l’Ouest. Mais quel est vraiment le plafond de cette équipe de Dallas version 2022 ? C’est la question qu’on peut se poser aujourd’hui. Quand vous avez un phénomène comme Luka Doncic en franchise player, peut-être qu’il n’y en a pas, surtout au vu de la défense de Dallas et les belles perfs actuelles de ses copains. Maintenant, la bande à Doncic va quand même rencontrer une véritable machine de guerre avec Phoenix, qui certes a galéré contre les Pelicans mais qui vient de retrouver Devin Booker. Si les Mavericks ont tout ce qu’il faut pour venir embêter les hommes de Monty Williams, on a forcément du mal à parier contre ces derniers étant donné les nombreuses garanties démontrées au cours de la saison 2021-22. En tout cas, peu importe le résultat de la série, les Mavs pourront se dire à la fin de leur saison qu’ils ont franchi un cap significatif cette année. Un cap de franchi qui pourra servir de bloc dans la construction du projet autour de Luka.

Quatre ans après son arrivée en NBA et suite à deux éliminations consécutives face aux Clippers au premier tour des Playoffs, Luka Doncic termine pour la première fois une série dans le camp des gagnants. Il a fallu patienter un peu mais quelque chose nous dit que ce ne sera pas la dernière…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top