Bulls

DeMar DeRozan a tenu sa promesse : 41 points dans la win face aux Bucks, career high en Playoffs, et une série relancée !

DeMar DeRozan 21 avril 2022

Et un career high en Playoffs, un !

Source image : NBA League Pass

DeMar DeRozan dimanche soir, après le Game 1 perdu par les Bulls à Milwaukee ? « C’est mort, je ne re-shooterai pas à 25% ». DeMar DeRozan cette nuit ? Lors du Game 2 remporté par les Bulls à Milwaukee ? 41 points à 16/31 au tir et 9/9 aux lancers, 7 rebonds, un money time de badass et donc une promesse tenue. Il y a ceux qui parlent, il y a ceux qui assument après avoir parlé, et DeMar DeRozan vient clairement d’indiquer à quelle catégorie il appartenait.

Pour lire le recap détaillé de la HUGE win des Bulls c’est juste ici !

A la suite de la défaite de son équipe dimanche lors du Game 1 de la série entre les Bucks et les Bulls, DeMar DeRozan avait assumé. Sa deuxième mi-temps compliquée, pour ne pas dire pourlingue, avait ainsi contribué à précipiter les Bulls vers la défaite, DMDR le savait et il ne s’en était alors pas caché.

Manière courageuse de se mettre la pression, publiquement histoire que tout le monde sache à quoi s’en tenir, et cette nuit disons que, pour reprendre une expression bien beauf bien stade de rugby, la pression lui il la boit. Ou c’est pour les pneus, au choix. Résultat des courses un festin de roi, un de plus, de ceux qui nous rappellent avec délectation ses folies lâchées chaque soir au cœur de l’hiver dernier. Un début de match pour se jauger, puis la montée en température, un pipi rapide et 14 pions dans le troisième quart, puis, dessert onctueux made in DeMar, ce money time monstrueux ponctué par un dernier coup de lame VIRIL, malgré la défense de Giannis, parait que ça gêne un peu pourtant.

Il a parlé, et il a fait ce qu’il avait dit. Une fois, pas deux, et la réaction folle de DeMar DeRozan nous confirme donc définitivement que le cru 2022 est bien le meilleur qu’on ait connu depuis le début de sa carrière. Avec le mood des Bulls brassé à celui de Bucks… forcément impactés psychologiquement par la blessure de Khris Middleton ? Cette série a peut-être pris un virage inattendu cette nuit. Ça peut encore faire 4-1 Bucks hein, mais pour tout autre scénario sachez que la genèse sera à chercher dans ce Game 2, et dans cette perf folle de DMDR. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top