Rookie Rankings

NBA Awards 2022 – ROY : Scottie Barnes, Evan Mobley et Cade Cunningham sont les trois finalistes !

ROY 18 avril 2022

Trois gamins en or pour un award, on se retrouve dans deux ans au All-Star Game ?

Source image : Twitter - @NBAPR

En plein premier week-end de Playoffs les différents finalistes pour les NBA Awards 2022 ont été annoncés cette nuit. 82 matchs, une saison enfin entière après deux exercices foudroyés par la pandémie, et donc trois killers dans chacune des courses au trophée. Dans la famille des meilleurs débutants de cette saison 2021-22 ? Scottie Barnes, Evan Mobley et Cade Cunningham sont les trois finalistes, et si la bagarre s’annonce rude en attendant la cérémonie qui décernera le trophée au mois de juin, disons que la NBA a de beaux jours devant elle. 

Quelle cuvée incroyable. Quelle cuvée incroyable que cette Draft 2021, et on s’en rendra peut-être encore plus compte dans cinq ou six ans quand une demi-douzaine d’entre eux seront All-Stars. Davion Mitchell, Herb Jones, Trey Murphy, Chris Duarte, Franz Wagner, Josh Giddey, Jalen Green… on en oublie plein mais tant pis, car l’essentiel ce soir est ailleurs, puisque la breaking est tombée et ce sont donc ces messieurs cade Cunningham, Evan Mobley et Scottie Barnes qui se disputeront le trophée du meilleur débutant de la saison 2021/22. Un intérieur qui semble être dans la Ligue depuis quinze ans tant il est facile, un freak déjà dominant des deux côtés du terrain et dans une équipe qui gagne et un meneur de jeu à l’IQ Basket supérieur et candidat malgré un déficit de victoires face aux copains, voilà pour notre tiercé de pouliches. Envoyez les stats, et… démerdez-vous avec ça ?

  • Evan Mobley : 15 points à 50,8% au tir, 8,3 rebonds, 2,8 passes, 0,8 steal et 1,7 contre en 33,8 minutes, en 69 matchs
  • Scottie Barnes : 15,3 points à 49,2% au tir, 7,5 rebonds, 3,5 passes, 1,1 steal et 0,7 contre en 35,4 minutes, en 74 matchs
  • Cade Cunningham : 17,4 points à 41,6% au tir, 5,5 rebonds, 5,6 passes, 1,6 steal et 0,7 contre en 32,6 minutes, en 64 matchs

On pourrait aisément partir sur un vote Evan Mobley, pour récompenser la saison des Cavs, parce qu’il nous fait penser à un très jeune Tim Duncan, car il est déjà si smooth en attaque et si intelligent en défense qu’on en perdrait presque notre latin. On pourrait, sinon, récompenser Scottie Barnes, parce que le gamin fait déjà partie des leaders de l’une des équipes les plus solides de la Ligue, parce qu’il domine également des deux côtés du terrain, puis parce que la Freakerie est à la mode. A moins de donner notre bulletin à Cade Cunningham et son jeu tout en finesse et en volupté car, finalement, c’est peut-être lui qui a intrinsèquement le plus de talent, on adore ce mot, il nous sauve tellement souvent la vie.

Et vous, vous la donnez à qui votre voix ? Pas vous les fans des Cavs, ni ceux des Pistons ou des Raptors d’ailleurs, mais les autres, vous la donnez à qui votre voix ? On vous laisse nous en parler en commentaires, et nous on va faire très simple, on va la donner à Yves Pons comme ça tout le monde est content.

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top