Playoffs NBA

Playoffs 2022, les pronostics de la rédac pour Suns – Pelicans : six avis super différents, et six fois 4-0 ça fait 24-0

table discussion rédaction rookie mvp

On est d’accord que Brandon Ingram peut clairement faire basculer la série ? Pas du tout ? On est d’accord.

Une série de Playoffs c’est évidemment le combat de deux franchises, de quelques cracks et de deux fanbases, mais ce sont aussi des avis qui s’opposent, au sein même de notre rédaction. Qui pense quoi, qui est le plus doué avec une boule de cristal entre les mains ? Voici les pronostics de la rédac pour la série Suns – Pelicans !

Giovanni 

Une série intéressante, car elle permettra à la fois à cette belle équipe des Pels de se jauger en Playoffs, mais aussi et surtout aux Suns de se mettre en condition pour la suite. Un gros Game 1 remporté par les Suns après un run de daron en fin de match puis trois victoires les doigts dans les trous de nez, ça c’est mon avis, mais pas pour autant qu’on va s’emmerder pendant quatre matchs. Les Pelicans n’ont rien à perdre car leurs propres mères ont misé sur les Suns, et j’espère juste que les joueurs de Willie Green aborderont cette série l’esprit libéré car dans tous les cas l’issue semble assez inéluctable. On parle d’une équipe parme les plus dominantes qu’on ait vu, on parle d’une franchise finaliste BA en titre et qui n’a qu’un objectif en tête et ce n’est pas la Lottery, alors laissez-moi vous dire que ce n’est ni un ailier aux airs de crackhead… ni un arrière au nez crochu… ni un pivot qui se brosse les dents avec des ronces qui vont les empêcher d’avancer. Même pas besoin d’un Devin Booker à 35 de moyenne, pas encore et de toute façon Herb Jones veille au grain, mais c’est bien le collectif et l’assurance des Suns qui feront la différence face à une équipe qui a d’ores et déjà réussi sa saison. 4-0 Suns, et que ça saute, mais pas sans honneur pour les Pelicans.

Nico M

Les Pelicans ont arraché une qualif en Playoffs qui semblait inespérée il y a encore quelques semaines, et débarqueront ainsi en postseason en pleine bourre derrière leurs leaders C.J. McCollum et Brandon Ingram. Petit problème, ils vont directement croiser les Suns, l’équipe la plus complète, régulière et solide de cette saison 2021-22. Alors même si j’adore le boulot réalisé par Willie Green et que la résilience des Pels inspire le respect, je vois pas NOLA prendre le moindre match dans cette série. En face, c’est trop fort des deux côtés du terrain pour véritablement être inquiété. Chris Paul et Devin Booker sont en mission, Mikal Bridges va sortir les barbelés, le collectif de Monty Williams va tourner à plein régime d’entrée, et en quatre matchs l’affaire sera terminée. Alors je dis pas, on aura peut-être un ou deux confrontations serrées dans le Bayou, mais on sait ce qui se passe dans les dernières minutes d’un match avec les Suns. À la fin, c’est toujours Phoenix qui gagne. 4-0 Cactus.

Alex T 

Malgré tout le respect que j’ai pour la belle remontée au classement des Pelicans et cette brillante qualification chez les Clippers au play-in, il y a un monde entre les deux équipes. Phoenix a trop de certitudes, trop d’expérience, trop de talents pour ne serait-ce que douter face à NOLA. A moins d’un gros moment de pyromanie de Ingram ou McCollum, qui auront sans doute Mikal Bridges collés au short selon qui est le plus chaud, je ne vois même pas les Pels en choper un. Chris Paul va pouvoir se rappeler au souvenir de son ex et les Cactus vont assurer le boulot sans se fatiguer, regardant tranquillement la fin de la série entre Dallas et Utah depuis le canap’. Suns 4-0 Pelicans.

Nico V

Le soleil va taper dur cette semaine sur la tête des Pelicans. On parle même d’une chaleur qui s’est révélée historique en régulière, rendez-vous compte. Vous l’aurez capté, les Suns sont dans une forme olympique, et possèdent moult atouts capables de faire la différence dans cette série. J’attends un Chris Paul de gala pour satisfaire nos cœurs de fans amoureux de basket champagne, Devin Booker pourrait envoyer un aperçu de son immense talent aussi, et ça c’est tout bénef’. Pas question en revanche de se laisser faire côté Pelicans, puisque les hommes d’un grand Willie Green ont mérité amplement leur place dans ce tableau. Pour autant, attention à ne pas laisser la crème solaire dans le placard car ça pourrait brûler vénère. Les Pels ne lâcheront rien, et c’est tout à leur honneur, mais la lumière du soleil désertique est trop forte et agit comme un balai : 4-0 Suns, c’est lourd mais c’est surtout logique.

Auguste

Une série très déséquilibrée. Les Suns sont la meilleure équipe de la Ligue et jouent un basket parfait. Les Pelicans se sont extrêmement bien battus lors du play-in en battant les Spurs et les Clippers et Willie Green a totalement remotivé ses troupes alors que tout semblait perdu. Cependant, bonne chance pour lui de trouver les mots justes contre Phoenix et Monty Williams. Félicitations pour la saison, sans Zion en plus, mais le rêve s’arrête dans une grosse semaine. Les Suns vont sweeper New Orleans et ne pas perdre de temps et d’énergie contre une équipe bien plus faible qu’eux, et Devin Booker et ses potes vont pouvoir se reposer et regarder Dallas et Utah se battre dans une série qui peut aller en 6 ou 7. 4-0 Phoenix et encore une fois bravo New Orleans pour cette formidable saison.

Clément

Bravo aux Pelicans pour avoir arraché les Playoffs avec seulement 36 victoires, mais en face, on parle quand même des Suns qui ont marché sur l’eau pendant toute la saison régulière et qui ont soif de revanche après leur échec face aux Bucks lors des dernières Finales. Devin Booker est en mission, Chris Paul est de retour, Mikal Bridges sera bel et bien présent, qu’il soit ou non DPOY et Deandre Ayton va faire le taf. En l’absence de Zion Williamson, Brandon Ingram et CJ McCollum auront fort à faire pour passer sur le corps des Suns et prendre ne serait-ce qu’un match. Honnêtement, la marche semble trop haute et même en sortant un match parfait, je ne vois pas les Pels capables d’inquiéter ces Suns là, qui ressemblent à s’y méprendre à une véritable machine de guerre conçue pour annihiler tout adversaire se trouvant sur sa route. 4-0 pour Phoenix et basta.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top