Nets

Kyrie Irving a sorti son bijou de la semaine face aux Rockets : 42 pions en sifflant, quand Uncle Drew se chauffe c’est toujours magique

Kyrie Irving

Soirée magie pour Uncle Drew, à base de tours dont lui seul à le secret…

Source : NBA League Pass

Il ne faisait pas bon être joueur des Rockets cette nuit. Pourquoi ? Parce que c’était l’assurance de finir dans les highlights du match, et on ne parle pas de Jalen Green, tkt on y arrive, mais bien de Kyrie Irving. Le meneur des Nets a en effet envoyé du SALE contre Houston, et on se fait le best-of de tout ça, c’est parti ! 

Pour les statistiques complètes de ce match plutôt sympa, c’est par là ! 

Quand Kyrie Irving reçoit la balle derrière l’arc, vous pouvez mettre un, deux ou dix défenseurs, ça ne lui fera que plus plaisir. Le résultat ? Slalom à base de dribbles chaloupés et de tour de passe-passe que même les illusionnistes professionnels n’arrivent toujours pas à comprendre, et ce soir ce sont les Rockets qui en ont fait les frais. Pénétration, ballon par derrière, par dessus, vous cherchez la balle ? Elle est déjà dans le panier, si jamais. Et si vous commencez à comprendre c’est pas grave, le métronome des Nets passe en mode fade away dans le petit périmètre. Vous mettez deux tours pour bloquer l’accès direct au panier ? Pas un souci non plus pour Uncle Drew, il décale aussitôt sur le parking de la salle pour envoyer du tir de haute précision. Vous l’aurez donc compris, Kyrie s’est fait plaisir dans la victoire des siens cette nuit : 42 points, 3 rebonds, 6 passes à 54% au shoot et 100% aux lancers, vrai carton mais pas de déménagement. D’ailleurs, on vous propose quelques unes de ses plus douces sucreries, c’est cadeau.

En plus d’une soirée individuelle de folie, Kyrie Irving a également porté son équipe pour décrocher un succès crucial, d’une importance triple puisque les Cavaliers, les Hawks et les Hornets ont tous perdu dans le même temps. Une défaite contre le pire bilan de NBA, ça l’aurait de toute façon foutu très mal, et tout cela nous fait en tout cas passer Brooklyn huitième, position synonyme d’un match de qualification directe en Playoffs via le play-in, à domicile, et d’une double chance en cas d’échec face aux Cavs (ou aux Hawks).

Quelle soirée pour Uncle Drew ! Des matchs comme ça c’est toujours bon pour le moral comme le chantait la Compagnie, d’autant plus que les Nets auront besoin d’un Kyrie dans ce genre de standards statistiques pour défendre leur peau dans une semaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top