Pelicans

« Zion Williamson montre un manque d’investissement total envers les Pelicans » : J.J. Redick s’est lâché sur la bête de NOLA, rumeurs dans 3, 2, 1…

Zion Williamson 5 octobre 2021

Ancien joueur des Pels, J.J. a balancé sur Zion !

Source image : YouTube

Est-ce que Zion Williamson va jouer le moindre match cette saison ? C’est une question de plus en plus légitime au fur et à mesure qu’on avance dans la campagne 2021-22. Mais aujourd’hui, ce n’est pas seulement la durabilité du phénomène qui pose de gros doutes, c’est aussi son investissement au sein de la franchise de la Nouvelle-Orléans. Sur le plateau d’ESPN hier, l’ancien joueur des Pelicans J.J. Redick n’a pas été tendre avec Zion.

Samedi, en plein All-Star Weekend et une dizaine de jours après son transfert des Blazers aux Pelicans, C.J. McCollum a révélé qu’il n’avait pas eu la moindre conversation avec Zion depuis son arrivée en Louisiane. Et quand il a entendu ça, un certain J.J. Redick a vu rouge, à tel point qu’il s’est lâché sur le plateau d’ESPN First Take mardi. Mais avant de se plonger dans les propos de l’ancien sniper, il semble important de rappeler une chose : Redick a joué aux Pelicans pendant deux saisons entre 2019 et 2021, c’est-à-dire les deux premières saisons de Williamson en NBA. Forcément ça donne tout de suite plus de poids à son intervention et en plus, J.J. n’est pas du genre à prendre des pincettes quand il s’agit de dire ce qu’il pense. On le voit notamment sur les différents épisodes de son podcast The Old Man and The Three, podcast très rafraichissant pour n’importe quel fan souhaitant en apprendre un peu plus sur les coulisses de la NBA. Tout ça pour dire qu’on valorise pas mal son opinion et quand on voit ce qu’il a balancé sur Zion, difficile de passer à côté. Morceaux choisis.

« Cela [le fait qu’il n’ait pas contacté McCollum à son arrivée, ndlr.] montre un manque d’investissement total envers l’équipe, la franchise, la ville. Je sais qu’il est blessé et qu’il est loin de l’équipe, mais vous venez de récupérer l’un des 50 meilleurs joueurs de la ligue, un gars avec qui vous allez devoir jouer. Contactez-le et dites au moins « bonjour ». C’est un type de comportement qu’on voit constamment avec Zion. J’étais son coéquipier, et je peux le décrire comme étant un coéquipier détaché. »

Ouch, il n’y va pas de main morte. Mais J.J. ne s’arrête pas là.

« En tant qu’athlète qui joue un sport collectif, vous avez la responsabilité d’être complètement investi. Que ce soit physiquement, en matière de travail et envers vos coéquipiers. C’est votre responsabilité, et on ne voit pas ça avec Zion. »

Si l’on en croit Malika Andrews d’ESPN, C.J. McCollum et Zion ont discuté un peu ensemble depuis le break du All-Star Weekend, mais c’est sans doute un peu tard aux yeux de J.J. Redick. Et ce n’est pas ça qui va calmer les rumeurs concernant l’avenir de Williamson aux Pelicans ainsi que son investissement au sein de la franchise de NOLA. D’après l’insider Brian Windhorst, Zion et les Pels « sont distants, au sens propre comme au sens figuré ». Au sens propre parce que Williamson continue sa rééducation en dehors de l’équipe suite à son opération au pied datant de la dernière intersaison. Au sens figuré car le joueur et les Pelicans semblent plus éloignés que jamais alors que Zion sera bientôt éligible à une prolongation de contrat. « Je pense que Zion Williamson envoie un message : il ne veut pas jouer à la Nouvelle-Orléans » a carrément déclaré Stephen A. Smith lors de son échange avec J.J. Redick. Comme un symbole, la franchise située en Louisiane vient de commencer sa campagne de communication pour les abonnements en vue de la saison 2022-23 et devinez quoi, Zion Williamson n’est même pas mentionné une seule fois. « Guidés par le nouveau coach Willie Green et les joueurs Brandon Ingram, Jonas Valanciunas et C.J. McCollum, les Pelicans construisent quelque chose de spécial en face du Superdome ». Voilà ce qu’on peut lire. Pas la moindre trace de Zion alors qu’il a toujours été perçu comme le nouveau visage de la franchise depuis la Draft 2019 et sa sélection en première position. Aujourd’hui, on a donc de plus en plus de doutes sur l’évolution de cette relation entre Williamson et les Pels et il sera très intéressant de suivre le dossier cet été.

Zion Williamson sera éligible à une extension maximale dans quelques mois. Est-ce une certitude que les Pelicans lui proposent le max ? Zion peut-il vraiment la décliner si jamais NOLA lui offre le pactole ? Va-t-il prendre la qualifying offer pour être agent libre dès 2024 ? Où se situe l’avenir du phénomène ? Voilà le genre de questions qu’on se pose aujourd’hui par rapport à ce dossier. 

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. LeVerbe

    23 février 2022 à 11 h 00 min at 11 h 00 min

    Mettre des pincettes et remettre en contexte tout de même. CJ et JJ sont deux copains qui n’hésitent pas à s’inviter ou se promouvoir dans leur podcast respectif (the old man and the three et pull up). JJ n’ai clairement pas diggéré son transfert à Dallas et a déjà eu des propos dures dans une émission sur ESPN à propos, du genre « je ne ferai plus confiance à tout ce qui sort de cette franchise ». Je n’argumente pas pour dire Zion s’investit mais je donne des éléments de contexte supplémentaires.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top