News NBA

LeBron James l’assure, il va tout faire pour évoluer avec Bronny : « Ma dernière année en NBA, je la jouerai avec mon fils »

LeBron James Bronny

Même si ça veut dire signer à Minnesota ou Oklahoma City ?

Source image : YouTube

Actuellement dans son État natal de l’Ohio où il est sur le point de jouer son 18e All-Star Game en carrière, LeBron James voudra sans doute marquer le coup en décrochant pourquoi pas un quatrième titre de MVP du match des étoiles. Mais en attendant ce dernier, le King a également lâché quelques déclas intéressantes concernant notamment son avenir.

LeBron James a l’habitude d’être l’attraction numéro un partout où il passe. C’est peut-être encore plus le cas ce week-end puisque le kid d’Akron est de retour dans son royaume de l’Ohio pour disputer le All-Star Game, tout ça dans la salle où il a accumulé tant d’exploits au fur et à mesure des années. Qu’on le veuille ou non, des souvenirs remontent forcément à la surface à chaque fois qu’on associe le King à Cleveland. Les souvenirs remontent d’ailleurs tellement que LeBron lui-même « ne ferme pas la porte » à un nouveau retour chez les Cavaliers si l’on en croit un entretien réalisé par James ce samedi avec Jason Lloyd de The Athletic. « Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve » a notamment déclaré James, qui comme nous est très séduit par les perfs de Darius Garland, Evan Mobley et Jarrett Allen. Cependant, avant de penser à un deuxième comeback chez les Cavs après celui de 2014, le King a un autre projet en tête. Un projet qui lui tient beaucoup plus à cœur que n’importe quel autre aujourd’hui : jouer en NBA avec son fils Bronny. Un rêve commun que James veut absolument réaliser, peu importe où ça le mène.

« Ma dernière année, je la jouerai avec mon fils. Peu importe où Bronny sera, j’y serai. Je vais faire tout ce que je peux pour jouer avec mon fils pendant un an. L’argent n’aura plus aucune importance à ce moment-là. »

On connaissait déjà les intentions de LeBron par rapport à son fils. Certaines rumeurs avaient également laissé entendre la possibilité d’un futur départ de James des Lakers pour éventuellement rejoindre la team qui draftera Bronny, si ce dernier atteint le plus haut niveau bien évidemment. Mais jamais le King n’avait été aussi définitif sur sa volonté de changer de franchise pour évoluer aux côtés de son fiston. Alors si les GM veulent un jour recruter LeBron, même à 40 balais et pour une petite saison, ils savent quoi faire. On nous dit d’ailleurs dans l’oreillette que Bronny aurait fait un énorme bond dans la plupart des mock drafts pour 2024 suite à cette déclaration. Blague à part (d’ailleurs c’est pas forcément une blague quand on y pense vraiment), on se demande quand même aujourd’hui si le fils à James possède vraiment les qualités suffisantes pour intégrer la Grande Ligue un jour. Et peut-être que cette décla de LBJ est un signe de ses limites actuelles. Certes il a du ballon, mais ça paraît un peu définitif tout ça pour un gamin qui n’est classé que 43e du Top 100 d’ESPN pour la classe de 2023. Les mauvaises langues diront qu’avec papa derrière, les portes s’ouvriront toutes seules sauf qu’on ne voudrait quand même pas d’un scénario dans lequel Bronny est drafté par une franchise juste parce que cette dernière veut une année de LeBron, avant d’être jeté une fois le King à la retraite. Bon, on n’en est pas là pour le moment et il faudra de toute façon attendre minimum 2024 pour voir tout ça se réaliser. Mais l’histoire peut-être très belle alors pourvu qu’elle s’écrive de la meilleure des manières.

LeBron James avec son fils Bronny dans la même équipe NBA, c’est typiquement le genre de chapitre qui pourrait conclure en beauté l’incroyable story du King. Et ce dernier a bien l’intention de l’écrire, peu importe si c’est à Los Angeles, Minnesota ou Châteauroux. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top