Mavericks

Les Mavericks sont la 4ème meilleure défense de NBA : dans toute son histoire, Dallas n’a jamais fait mieux

Mavericks 10 janvier 2022

Téma la taille des remparts (oui, ce sont des gratte-ciels).

Source image : montage TrashTalk via YouTubee

Les Mavericks commencent à trouver leur rythme de croisière, notamment grâce à une défense impitoyable, 4ème de la Ligue à ce jour. Un rempart de fer qui n’est pas sans rappeler les plus belles années de l’histoire de la franchise, et ça n’était pas il y a 40 ans. On débrief.

Pas vraiment réputé pour sa défense ces dernières saisons (18ème en 2019-2020 et 21ème en 2020-2021), Dallas a cette année activé le verrou puisqu’à mi-saison, les hommes de Jason Kidd sont les 4èmes meilleurs dans cet exercice. Juste derrière les Warriors, les Suns et les Cavaliers. Eh oui, tout cela n’est dû qu’à un seul et même homme, Frank Ntilikina. Zut, même en poussant le chauvinisme à fond, cette phrase n’est pas crédible. Non, c’est avant tout un travail collectif car même si les deux meilleurs joueurs de Dallas que sont Luka Doncic et Kristaps Porzingis ne sont pas réputés pour leurs prouesses défensives, l’organisation mise en place par Jason Kidd est au beau fixe. Tiens, Jason Kidd qui était d’ailleurs le meneur de l’équipe championne des Mavs en 2011, 8ème meilleure défense de NBA à l’époque. Peut-être est-ce un signe, et peut-être que Jalen Brunson va enfiler le costume de Jason Terry pour les Playoffs ? Ou alors un Maxi Kleber XXL à qui l’on a fait croire qu’il est Tyson Chandler ? Ce fut aussi le cas en 2007 quand, avec le Dirk Nowitzki MVP et le meilleur bilan de NBA, Dallas était la 5ème meilleure défense de la Ligue. Bon, ils se sont fait rouster au premier tour des Playoffs par We Believe, mais toujours est-il que – quoi que l’on puisse dire – quand tu défends, tu gagnes (normalement) des matchs.

À ce jour, Dallas a la quatrième meilleure defensive rating de NBA, c’est la première fois de l’histoire de la franchise que les Mavericks tapent aussi haut. De quoi avoir des espoirs de titre dès cette saison ? Et puis quoi encore, les Kings qui retournent en Playoffs ? Il faut rester lucide, les Texans ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’espérer ne serait-ce qu’une finale de conférence. Pour l’instant, il y a vraiment un écart entre les quatre premiers (Suns, Warriors, Grizzlies, Jazz) et le reste. Après deux échecs consécutifs au premier tour face au Clippers, atteindre la demi-finale de conf’ serait déjà une bonne chose. Puis ce groupe est encore jeune, le coach vient d’arriver, et même en haut ça a pas mal bougé l’été dernier. Les bases sont excellentes et tirer le constat d’une équipe défensive autour de Luka Doncic signifie que tout est possible mis à part l’idée que Novak Djokovic passe la douane australienne, tout est possible. Les Mavericks vont d’ailleurs avoir l’occasion de tester leur défense de fer face à de belles armadas offensives avant le All-Star Game. La franchise de Mark Cuban s’apprête à affronter les Raptors, les Warriors (x2), les Suns, les Grizzlies, le Heat, les Sixers, les Hawks et le Jazz. Que des équipes du Top 12 des meilleures attaques de NBA, ça classe des messieurs.

Les Mavs défendent ! Avec la quatrième meilleure défense de NBA, Dallas monte en puissance cette saison et cette discipline défensive instaurée par Jason Kidd rappelle de chouettes souvenirs aux fans. En revanche, il va falloir monter d’un cran en attaque (18ème) sinon s’annonce la traditionnelle sortie au premier tour des Playoffs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top