Sixers

Joel Embiid, intraitable avec les Hornets : 43 points et 15 rebonds, on a retrouvé le candidat MVP de 2020-21

Joel Embiid 7 décembre 2021

On a eu la version Joel Embiid MVP cette nuit.

Source image : NBA League Pass

Les Sixers se déplaçaient chez les Hornets avec l’envie de confirmer leur victoire acquise chez les Hawks ce week-end. Mission réussie pour Doc Rivers et ses protégés qui s’imposent 127-124 après prolongation. Le héros du jour s’appelle évidemment… Joel Embiid. 

Pour les stats du match de mammouth du meilleur Camerounais de la NBA, c’est juste ici. 

Depuis son retour du protocole sanitaire, c’est un Joel Embiid à deux visages qui se dressent devant nous. Il y a celui qu’on a pu voir contre les Wolves et les Hawks, dominant et indispensable à son équipe, et puis il y a celui qui a été bien gêné par le Magic et les Celtics. On part donc sur un Docteur Joel et Mister Embiid et restait à savoir quelle version serait sur le terrain cette nuit. En déplacement en Caroline du Nord, Jojo retrouvait une vieille connaissance car la franchise aux frelons est un souffre-douleur de prédilection pour beaucoup de pivots (les amoureux de la TTFL ne nous contrediront pas). Embiid contre Charlotte en carrière ? 25 points et 12,5 rebonds de moyenne et plus de 50% au tir. Autant dire qu’il partait dans des bonnes dispositions ce soir, d’autant plus que la raquette adverse était bien tendre en l’absence de Mason Plumlee. Mixtape on pouvait espérer et mixtape nous avons pu admirer du côté du Spectrum Center. L’addition est salée : 43 points, 15 rebonds, 7 passes, à 15/20 au tir. Si certains se demandaient quelle serait la casquette du jour sur la tête du natif de Yaoundé, on a la réponse : celle d’un MVP. Prestation MONUMENTALE du Camerounais et surtout indispensable pour sauver Philly dans un match qui était loin d’être gagné. Accrochés par de tenaces Hornets, les Sixers s’en sont remis à Embiid pour arracher la victoire. C’est lui qui égalise pour arracher la prolongation à 30 secondes du terme. C’est encore lui qui va faire la totale à Charlotte durant l’overtime avec six points inscrits plus une passe décisive pour Harris. Il est carrément impliqué sur 15 des 16 derniers points de son équipe. Money Time Jojo.

Si le match d’Embiid est incroyable, c’est aussi car il y a eu un adversaire qui a sorti le bleu de chauffe et qui a poussé Philadelphie dans ses retranchements. Malgré la moitié de l’équipe à l’isolement et un back-to-back dans les jambes, Charlotte a su jouer les yeux dans les yeux avec son adversaire du soir. Difficile de ne pas aimer le mental de cette équipe qui ne lâche jamais rien et qui ne s’avoue jamais vaincue. Derrière un Kelly Oubre Jr. une nouvelle fois héroïque, c’est tout le collectif qui a step-up pour compenser les absences de LaMelo Ball mais aussi Terry Rozier. Que de belles histoires autour de ce groupe. JT Thor ? Le mec n’avait jamais mis un panier, il commence par un énorme tomar sur la bouille d’Andre Drummond. James Bouknight ne voyait jamais le terrain ? Il est adopté en cinq minutes, hurlements du commentateur à l’appui (voir ici). Il a sans doute manqué un peu de réussite, un peu de jus pour finir le boulot cette nuit face à un Embiid légendaire mais ces Hornets ont montré qu’ils avaient un cœur énorme et on les retrouvera bien assez vite pour de nouvelles dingueries.

Philadelphie s’impose à Charlotte et Doc Rivers peut dire un grand merci à Joel Embiid. Meilleur match cette saison pour le Camerounais et une prestation qui tombe bien après la victoire importante à Atlanta. Après avoir été éjectés du Top 8, les Sixers ont bien l’intention de revenir parmi les places fortes de l’Est. Reste plus qu’à enchaîner désormais. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top