Nuggets

Petr Cornelie a marqué ses premiers points en NBA : 2/2 au tir, deux dunks dont un petit poster, c’était le garbage mais on s’en fout

Petr Cornelie 27 novembre 2021

Il n’y pas grand chose à prendre cette saison chez les Nuggets, mais ce que peux prendre Petr Cornelie, Petr Cornelie le prend.

Source image : NBA League Pass

A la question « avez-vous vraiment fait un article sur les trois minutes de Petr Cornelie face aux Bucks » la réponse est évidemment oui. Car si les Nuggets pointent aujourd’hui à six défaites de suite à cause des circonstances que vous connaissez, il n’empêche que cette nuit l’intérieur français a profité du blow-out pour débloquer son compteur points en NBA. A chacun son milestone hein.

Il restait trois minutes à jouer à Denver entre des Nuggets balayés car estropiés et des Bucks qui n’allaient certainement pas lever le pied, et Mike Malone eut la bonne idée de faire vibrer la France toute entière, ou du moins tous les habitants de Calais, en lançant sur le parquet notre gaulois sûr Petr Cornelie. Mike Budenholzer avait pour sa part décidé de rendre hommage aux floqueurs du Wisconsin et de foutre la merde dans la fédération des commentateurs en envoyant au feu ces messieurs Thanasis Antetokounmpo, Sandro Mamukelashvili et Georgios Kalaitzakis, alors que Mike Malone était un peu plus corporate en sortant Petr et Bol Bol du banc. La suite ? Des images valent parfois mieux que mille mots :

Une banane envoyée du parking pour se chauffer et donc ce combo paradisiaque en une centaine de secondes (la défense des Bucks ?), avec un Petr agressif, du moins beaucoup plus que les défenses sur les trois dernières minutes du match, mais peu importe puisque si un fan était venu à la salle pour la première fois de sa vie il croit peut-être ce matin que l’international français est un genre d’Anthony Davis volant sous les radars. Très en vue lors du début de saison en G League, pétard a depuis quelques jours rejoint de nouveau le groupe NBA pour pallier les 147 blessures du groupe de Malone, mais n’a droit pour l’instant qu’à de maigres minutes sur les fins de match. L’explosion de highlights du jour (…) ne changera probablement pas fondamentalement les rotations à Denver mais, quoiqu’il arrive, Petr pourra arguer dès à présent qu’il a get bucket en NBA et ça, ça reste tout de même un sacré privilège et un sacré aboutissement.

Allons enfants de la patrie, le jour de Petr est arrivé. Contre nous de la Cornelie, l’étendard sanglant est levé. On ne savait pas comment conclure ce papier, alors on a écrit n’importe quoi.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top