Lakers

LeBron James a mis Isaiah Stewart en sang… et Isaiah Stewart a pété une pile : tout le monde dehors, le pugilat a été évité de peu

Isaiah Stewart 22 novembre 2021

Scène d’une rare violence cette nuit à Detroit après un coup reçu par Isaiah Stewart de la part de LeBron James.

Source image : NBA League Pass

Plus encore que la victoire des Lakers, que le dernier quart monstrueux de Russell Westbrook et Anthony Davis, que le match de mammouth de ce dernier ou encore que le premier triple-double en carrière de Cade Cunningham, c’est évidemment l’action qui a cristallisé toute la tension cette nuit. Suite à un coup de coude peut-être volontaire de LeBron James, Isaiah Stewart s’est retrouvé l’arcade en sang… et a littéralement pété un câble sur le terrain. 

Il aura fallu cinq membres du staff, trois joueurs, le cordon de sécurité et Gérald Darmanin pour que la bête daigne enfin se calmer. Complètement hors de lui après une attaque jugée volontaire par ses soins (et par beaucoup de monde) signée LeBron James, le pivot des Pistons Isaiah Stewart est rentré dans une rage folle jusqu’à désirer clairement tabasser le King, scène de chaos à la Little Caesars Arena qui ne fut pas sans rappeler – un peu – les tristes images de 2004 lors du légendaire Malice at the Palace.

Des images rares, un peu moins depuis quelques semaines au cœur d’un début de saison où tout le monde semble un peu sur les nerfs, et un joueur qui craque, tout simplement, après s’être rendu compte que le coude royal de LeBron lui avait explosé l’arcade sourcilière et la lèvre. LeBron ou pas LeBron m’en b*t les co**lles aurait dit l’immense Claude Makelélé, et après visionnage, revisionnage et deux épisodes de la Casa de Papel les deux arbitres expulseront logiquement les deux joueurs, le premier pour s’être cru dans une cage de MMA et le second pour s’être cru sur un terrain vague en sortie de bal. Au vu du ralenti rien ne permet toutefois d’assurer que LeBron y va pour défoncer sa victime mais le mouvement est clairement volontaire, pour se libérer de l’étreinte du nounours et, tant qu’à faire, avec un peu de méchanceté, mais quoiqu’il arrive le bien prénommé intérieur de Detroit a vu rouge, au propre comme au figuré, offrant une scène peu banale et dommageable pour la Ligue, quelques heures après un autre genre d’image qui avait embrasé la planète sport du côté du département 69. La suite ne sera que scène de chaos donc, avec un IT qui veut en découdre, des joueurs parfois invités à se calmer… par la police, un Russell Westbrook en position de garde de boxe, bref tout ce qu’on ne veut pas voir sur un parquet de NBA.

Il y aura des suspensions c’est sûr, et une nouvelle bromance vient de naître entre les deux hommes, Isaiah Stewart reprenant le rôle laissé vacant jadis par Joakim Noah ou d’autres, ce genre de mecs qui ne se laissent pas impressionner par un roi tant qu’il porte un short comme eux. Victoire des Lakers aux points et aux poings, et revanche… dès lundi prochain au Staples Center (!). Prévenez la sécu, ça risque d’être bouillant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top