Blazers

Damian Lillard juge l’arbitrage « inacceptable » en ce début de saison : plus inacceptable que ses pourcentages ? Ça on vous laisse juger

Damian Lillard 12 août 2020

Frustré le Damien.

Source image : YouTube

En galère depuis la reprise, Damian Lillard n’est clairement pas dans la forme de sa vie. À l’image d’autres grands attaquants, ses stats sont en chute libre cette année. Est-ce que les nouvelles règles NBA sont l’une des raisons à cela ? Peut-être mais il est clair que Dame n’est pas un grand fan de la nouvelle manière d’arbitrer des officiels.

Si Damien a lâché une feuille de stats plus en adéquation avec son standing la nuit dernière contre les Clippers (27 points, 5 rebonds, 6 passes à 11/23), les chiffres du bonhomme sur la saison sont bien loin de ce qu’il propose habituellement : seulement 19 points de moyenne et surtout des pourcentages bien dégueulasses au tir (36,5% de réussite, dont un pauvre 25,5% à 3-points), on dirait que Dame Time a raté son réveil. Et les Blazers affichent désormais un bilan négatif de cinq succès pour six défaites après un nouveau revers en déplacement – le cinquième en autant de matchs – à Los Angeles. Forcément, y’a de quoi être frustré quand on a l’habitude d’enchaîner les cartons offensifs. Après la rencontre contre les Clippers, Lillard a lâché cette frustration sur les arbitres, qui occupent pas mal l’actu en ce début de saison après les propos de James Harden et Trae Young notamment.

« La manière avec laquelle les matchs sont arbitrés est inacceptable. Je ne veux pas aller trop loin pour qu’ils en fassent des caisses, mais les explications, les coups de sifflet qui sont oubliés… franchement. En attaquant la saison, je ne pensais pas que les changements de règles allaient m’affecter, car je n’essaye pas de piéger les arbitres. C’est inacceptable. »

– Damian Lillard, via Bleacher Report

Alors que la NBA a demandé à ses arbitres d’arrêter de récompenser les attaquants sur des « non-basketball moves », vont-ils désormais trop loin dans l’autre sens ? Laissent-ils trop jouer ? Le jeu est-il devenu trop physique pour des attaquants comme Lillard ? Pour certains, dont Dame visiblement, la réponse à ces trois questions est clairement oui. Quand on regarde les matchs, on voit clairement que les arbitres accordent beaucoup moins facilement des lancers-francs, notamment sur des contacts près du panier. Franchement, ce n’est pas pour nous déplaire car on aime cette NBA plus physique où les défenses ont un peu plus de pouvoir que lors des dernières années. Après, oui, on a vu des rencontres où des coups de sifflet ont vraiment été oubliés. Lillard fait notamment partie de ceux qui tirent beaucoup moins de lancers en comparaison à la saison dernière (3,2 seulement par match, c’est-à-dire quatre de moins en moyenne qu’en 2020-21 !), et il estime que cette baisse n’est pas justifiée. Parmi les actions auxquelles il fait sûrement référence à travers sa décla, il y a cette pénétration face à Isaiah Hartenstein dans le troisième quart-temps, qui aurait pu valoir une faute mais qui s’est terminée par une sortie de balle. On imagine que sa frustration est également liée au fait qu’il fut touché aux côtes au cours de la deuxième mi-temps, lui qui semble en plus diminué par son bobo à l’abdomen qui l’a notamment gêné au cours des Jeux Olympiques de Tokyo.

Damian Lillard n’est pas content. Vraiment pas. Déjà loin de son meilleur niveau, il doit en plus faire avec les nouvelles règles NBA qui ne vont clairement pas l’aider à retrouver son rythme. Vous pouvez désormais le rajouter à la liste des joueurs qui trouvent l’arbitrage abusé cette saison. 

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top