Suns

L’extension de Mikal Bridges, l’autre gros dossier chez les Suns : ça discute mais sans plus, on s’inquiète ou pas ?

Mikal Bridges

Outre Deandre Ayton, va aussi falloir prendre soin de Mikal Bridges.

Source image : NBA League Pass

Finalistes l’an dernier et en pleine ascension, les Suns ont quelques dossiers très importants à gérer en interne. Outre celui de Deandre Ayton, il y a également le cas Mikal Bridges. Comme Dede, le jeune ailier est éligible à sa première grosse prolongation de contrat et comme pour Dede, va falloir sortir le chéquier.

Quand vous êtes une jeune équipe et que vous sortez tout juste d’une Finale NBA, l’avenir s’annonce évidemment radieux mais très vite, le business NBA prend le dessus. Et c’est exactement la situation dans laquelle les Suns se retrouvent aujourd’hui, eux qui ont notamment lâché un gros deal à Chris Paul (presque 31 millions par saison, juste derrière Devin Booker) cet été. Alors que les discussions entre la franchise de Phoenix et Deandre Ayton semblent au point mort aujourd’hui, le dossier Mikal Bridges n’est visiblement pas plus avancé. Bridges sort tout juste de sa troisième saison NBA, comme Ayton puisqu’ils proviennent tous les deux de la même Draft (numéro 1 pour Ayton, numéro 10 pour Bridges), et est éligible à une belle prolongation de contrat. Mais si l’on en croit Adrian Wojnarowski d’ESPN, les deux parties sont encore assez éloignées par rapport à une potentielle extension. Fans des Suns, pas besoin de paniquer, c’est la loi des négociations et la franchise de Phoenix gardera de toute façon ses droits sur Bridges puisque le « pire » scénario si on peut dire ça comme ça, c’est une arrivée sur le marché de la Free Agency en tant qu’agent libre restrictif l’été prochain. Si c’est le cas, les Suns auront toujours la possibilité de s’aligner sur n’importe quelle offre venant de la concurrence. Par contre, ils risquent alors de devoir payer leur joueur encore plus que ce qu’ils envisagent car il est clair que l’ami Mikal va être très demandé s’il devient agent libre dans un futur proche. Woj pense que Bridges peut viser un contrat avec un salaire à hauteur de 20 millions de dollars par an, c’est-à-dire quatre fois plus que son salaire annuel. Et on est bien d’accord vu les progrès et le profil du bonhomme.

Avec des moyennes de 13,5 points (54,3% au tir, 42,5% du parking, 84% aux lancers-francs), 4,3 rebonds, 2,1 passes décisives, 0,9 contre et 1,1 interception par match, Mikal Bridges a réalisé un gros jump statistique lors de la saison 2020-21, et symbolise très bien l’ascension récente et spectaculaire des Suns. Aux côtés de Devin Booker, Chris Paul et Deandre Ayton, l’ailier de 25 piges représente une pièce essentielle du système de Monty Williams, lui qui est ultra précieux des deux côtés du terrain. Son profil 3&D correspond très bien au jeu des Suns basé notamment sur deux gros ball-handlers avec Book et CP3, et ses bras interminables rendent la vie misérable aux attaquants adverses. Si les Suns ont terminé dans le Top 10 de l’efficacité offensive ET défensive la saison dernière, c’est notamment parce qu’ils possèdent un mec comme Mikal, qui continue à bien progresser notamment sur le plan offensif, où son répertoire est de plus en plus varié. Il a également prouvé qu’il n’avait pas peur des spotlights qui accompagnent la grande scène des Playoffs, même s’il est le plus souvent resté dans l’ombre des Booker, Paul et Ayton, avec des stats qui ne sautent pas aux yeux. Sa performance XXL lors du Game 2 face aux Bucks a cependant montré à tout le monde le type de joueur qu’il pouvait devenir un jour, à savoir un véritable two-way player capable de poser son empreinte sur un match de Finales NBA. Et ça, ce n’est clairement pas donné à tout le monde.

Les Suns vont devoir sortir le portefeuille pour sécuriser Mikal Bridges sur le long terme. Rien de plus normal après la très belle saison de l’ailier et les gros résultats des Cactus. Désolé Robert Sarver, c’est la dure loi du business NBA.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top