Lakers

Les Lakers vont retirer le n°16 de Pau Gasol : l’honneur est incroyable, une preuve de plus de l’héritage immense de la légende espagnole

Mé-ri-té !

Source image : YouTube

Hier à Barcelone, Pau Gasol a officiellement annoncé son retrait des parquets après une carrière légendaire ayant duré plus de deux décennies. Une partie de cette dernière s’est évidemment déroulée du côté de Los Angeles, où Pau a remporté ses deux titres NBA avec les Lakers. Alors la mythique franchise californienne a déjà annoncé la grande nouvelle : le numéro 16 flottera bientôt au sommet du Staples Center.

Cette nouvelle est tombée assez rapidement via ESPN après l’annonce officielle de la retraite de Pau Gasol. Oui, les Lakers vont bientôt retirer son numéro 16, et l’Espagnol verra ainsi son nom aux côtés de dix autres légendes ayant porté le maillot pourpre et or de la franchise californienne. Et comme un symbole, le jersey de Pau devrait être suspendu aux côtés de celui de son ancien coéquipier et ami parti trop tôt – Kobe Bryant – avec qui il a évidemment remporté deux titres NBA en 2009 et 2010. En 2018, à la cérémonie des Oscars, Kobe avait déclaré, « Il n’y a pas de débat. Quand il prendra sa retraite, il aura son maillot au plafond à côté du mien ». Et bah, nous y sommes. Pour reprendre les mots du Black Mamba il y a trois ans, les Lakers n’auraient pas gagné ces deux titres sans Gasol, arrivé dans la Cité des Anges en février 2008 contre… Kwame Brown, Javaris Crittenton, Aaron McKie, deux choix de premier tour de draft et les droits sur son frangin Marc Gasol. À l’époque, les Lakers de Kobe et Phil Jackson cherchaient absolument à retrouver les hauteurs de l’Ouest après deux éliminations au premier tour des Playoffs qui avaient clairement gavé Bryant, pas loin de faire ses valises. L’arrivée de Pau a ainsi représenté un véritable tournant, l’Espagnol représentant la pièce manquante qui allait permettre aux Lakers de prendre le contrôle du Wild Wild West pendant trois saisons consécutifs.

Avec son intelligence de jeu, ses skills au poste bas, sa présence intérieure, ses qualités de passeur et enfin sa personnalité, l’Espagnol représentait le lieutenant parfait pour Kobe Bryant, et un profil idéal pour le jeu en triangle de Phil Jackson. En contraste avec le leadership de Kobe et sa Mamba Mentality, Gasol a apporté un côté plus posé, moins alpha mais tout aussi précieux pour un groupe qui en avait également besoin. Alors oui, Pau a parfois été considéré comme un joueur un peu soft, en particulier après les Finales 2008 perdues face aux Celtics, où l’intensité de Kevin Garnett avait clairement pris le dessus. Mais comme l’ensemble des Lakers, il est revenu plus fort, avec encore plus de détermination. Résultat, les Angelinos ont remporté le titre de 2009 contre le Magic, avant de prendre leur revanche sur Boston en 2010 dans une série où Pau a montré à quel point il avait grandi. Si Kobe sera nommé MVP des Finales pour la deuxième fois consécutive, les performances de Gasol dans la série (18,6 points, 11,6 rebonds, 3,7 passes, 2,6 contres) resteront dans la mémoire de la Lakers Nation, en particulier celle du Game 7 dans lequel Pau avait fini avec 19 points et 18 rebonds au terme d’une véritable guerre de tranchées. Inoubliable. Russell Westbrook, enfant de L.A. et aujourd’hui aux Lakers, a même déclaré hier que Pau Gasol était son joueur préféré à l’époque, cela montre bien qu’il a marqué la fanbase californienne derrière l’intouchable Kobe. Pau Gasol passera ensuite quatre saisons supplémentaires aux Lakers, avec des hauts et des bas et sans jamais retrouver les sommets, mais sa legacy sous le maillot pourpre et or était déjà écrite.

Pau Gasol a passé six saisons et demie à Los Angeles (2008-14), pour environ 430 matchs de saison régulière et 93 rencontres de Playoffs. Tournant dans les 17 points – 10 rebonds – 3 passes – 2 contres, il a représenté les Lakers au All-Star Game à trois reprises, tout en étant nommé trois fois dans une All-NBA Team. Et avec les deux bagues de champion en plus, il ne pouvait que voir son maillot être retiré. Merecido !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top