Sixers

Ben Simmons a refusé de rencontrer ses coéquipiers des Sixers : Joel Embiid avait préparé l’argumentaire mais Benny n’en a que faire

Ben Simmons 26 septembre 2021

A deux doigts de revivre l’émoji-night de DeAndre Jordan en 2015, mais Ben Simmons a tout simplement ghosté tout le monde.

Source image : YouTube

Ben Simmons vs Sixers épisode 47, et cette fois-ci on monte encore d’un cran dans l’intrigue, avec un Benny qui boude apparemment tout le monde, même ses coéquipiers. C’est con, Joel Embiid et toute la bande avaient préparé leur meilleure boîte de chocolat mais quand Ben dit non… c’est non.

Si vous ne vivez pas dans une grotte et que vous avez un smartphone, vous n’êtes donc pas sans savoir que Ben Simmons et les Sixers sont actuellement en pleine procédure de divorce. Le drama de l’automne assurément, qui peine à trouver sa porte de sortie d’ailleurs, tant les envies de chaque protagoniste de l’histoire semblent incompatibles. Les Sixers, eux, aimeraient récupérer les dix meilleurs joueurs du monde contre leur superstar, les franchises intéressées par Ben ne veulent, elles, pas se délester de leurs stars déjà présentes, et Ben, pour finir, aimerait juste qu’on l’autorise à partir, peu importe où, du moment qu’il ne voit plus la tronche de Doc Rivers et de ses anciens meilleurs potes. On a vu d’ailleurs ces derniers jours (ré)émerger le dossier Wolves, qui aimeraient s’attirer le meneur australien sans pour autant se séparer de D’Angelo Russell et/ou Jaden McDaniels, parce que c’est quand même beau de rêver éveillé.

Bref, dans tout ce bazar, Ben Simmons est actuellement à Los Angeles pour faire croire sur IG qu’il est devenu un sniper, et ces derniers jours un rebondissement est venu mettre encore un peu plus d’eau au moulin de l’affaire. En effet, on a appris que Joel Embiid, Tobias Harris, Matisse Thybulle et probablement d’autres joueurs de Philly avaient émis le souhait de rencontrer Benny à L.A., histoire de se faire un petit meet entre potes autour d’un verre, histoire peut-être de rabibocher tout le monde à quelques jours du début du training camp. La petite bande avait pris les billets, chacun avait fait son baluchon, mais le clan Simmons a finalement fait savoir rapidement que Ben était… PI, pas intéressé. La fracture semble donc réelle dans la tête de Ben, et le clash qui l’oppose à sa franchise a entamé pour de bon ses liens avec ses anciens frères d’arme, capables apparemment de faire un premier pas vers lui mais ghostés comme de pauvres ados.

On était donc à deux doigts de revivre la story DeAndre Jordan à Dallas quand, souvenez-vous, des joueurs des Clippers s’étaient barricadés avec Dede lors d’une émoji-night légendaire. Cette fois-ci pas de rigolade, simplement un homme qui en ras-le-bol de son ancienne vie et qui ne désire qu’une chose : casser des planches ailleurs qu’en Pennsylvanie. Divorce acté, ne manque plus que la signature en bas de la feuille.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Labarb

    26 septembre 2021 à 11 h 42 min at 11 h 42 min

    Putain vivement que l’on sache sa prochaine équipe, je suis certain qu’il fera un triple double avec un bon 6/10 a 3 pts sur sa 1er confront face aux 76ers

    • Mike

      27 septembre 2021 à 12 h 27 min at 12 h 27 min

      on lui demande pas de mettre des 3 points mais de mettre les lancers francs et de pas avoir peur d’aller sur la ligne

  2. ropib

    27 septembre 2021 à 11 h 38 min at 11 h 38 min

    Rholala… Le comportement de Simmons ressemble à quelqu’un qui a l’impression d’avoir perdu la face. Sixers ou autre, je ne sais pas si il va réussir à s’en remettre. Sa fragilité au shoot pourrait n’être que l’arbre qui cache la forêt. Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de se refermer sur lui-même.
    Si les Sixers ne le tradent pas, il va faire quoi ? C’est bien de faire un bras de faire… mais comme le disent certains grands esprits : « il ne faut pas jouer ce qu’on n’est pas en position de pouvoir perdre ». Les risques que prend Simmons avec sa propre carrière me semblent trop grands.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top