Raptors

Flashback 2020-21 : retour sur cette soirée folle où Fred VanVleet est monté à 54 pions, record all-time pour un joueur non drafté

C’était le 2 février dernier, sur le parquet du Magic d’Orlando. Un parquet magique pour Fred VanVleet, véritablement en état de grâce ce soir-là. Avec pas moins 54 points au compteur face à la bande à Vavane, FVV s’est adjugé plusieurs records, au calme. Retour sur une perf’ qui prouve qu’on peut faire du sale en NBA même en ayant été boudé le soir de la Draft.

Pour revivre l’exploit à chaud, c’est par ici

« Peu importe d’où il shootait, c’était comme un lancer-franc. » Les mots de Nick Nurse, coach des Raptors, après le festival de Fred VanVleet face au Magic résument parfaitement la performance du bonhomme. Trop facile, trop adroit, trop insolent. Parmi les joueurs d’Orlando qui se retrouvaient sur le parquet en face de Fredo en ce 2 février 2021, on imagine que certains ont temporairement été dégoutés du basket. Parce que quand vous jouez contre un mec qui balance des missiles de partout et qui touche rien d’autre que le filet, ça a de quoi démoraliser. Onze 3-points marqués au total. Oui, onze, et sur quatorze tentatives s’il vous plaît, le tout sans jamais broncher ! Bonjour le sniper. Quand on sait que le record all-time est de 14 tirs primés dans un match NBA (coucou Klay Thompson) et que seulement cinq joueurs dans l’histoire ont fait mieux que FVV, ça vous montre un peu l’ampleur de la perf’. Onze 3-points donc, mais aussi des paniers près du cercle quand la défense s’est mis à sortir trop vite sur lui, pour 54 pions à 17/23 au tir (et 9/9 aux lancers-francs) au bout des 48 minutes. 28 unités ont été marquées avant la pause (avec huit tirs primés, record de franchise pour une mi-temps), et 18 rien que dans le troisième quart-temps pour emmener ses copains sur les bons rails. Bref, la totale. À ça, vous pouvez même ajouter trois interceptions et… trois contres pour VanVleet, la preuve qu’il était vraiment sur une autre planète. Sans surprise, le Magic n’a pas pu résister à l’avalanche Fredo et a dû s’incliner 123-108.

« Après mon premier 3-points, je savais que j’allais bien shooter. […] Après mon cinquième, je savais que j’allais vivre une bonne soirée. »

– Fred VanVleet, via ESPN

Quand vous montez aussi haut, souvent vous faites sauter quelques records en route. Premier record battu par FVV, celui du plus grand nombre de points marqués par un joueur des Raptors. Désolé DeMar DeRozan, tes 52 points marqués lors du Nouvel An 2018 passent à la trappe. DMDR est cependant bon joueur, lui qui n’a pas hésité à passer un coup de fil à son ancien coéquipier juste après le match pour lui dire bravo. Record numéro deux, celui du plus gros carton all-time pour un mec non drafté. Parce que oui, aussi surprenant que ça puisse paraître aujourd’hui, Fred VanVleet n’a jamais été appelé par Adam Silver lors de la Draft NBA 2016. Encore une preuve que le choix des prospects est loin d’être une science exacte. Et quelque chose nous dit que le record de FVV n’est pas près de tomber. En plus de ça, il faut bien évidemment ajouter tous les records personnels établis par VanVleet ce soir-là : record de points, record de paniers marqués, record de tirs primés rentrés, tout ça contre la pauvre équipe du Magic qui a rapidement été dépassée par les événements.

Clairement, ce 2 février 2021 restera une date à part dans la carrière de Fred VanVleet. Il le dira après la rencontre, « ce n’était qu’un bon match », mais impossible de ne pas savourer une telle explosion au scoring car ça reste un moment rare, surtout pour un joueur non drafté. De quoi justifier le contrat de 85 millions de dollars signé à l’intersaison 2021…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top