Lakers

Free Agency 2021 : Trevor Ariza et Wayne Ellington signent pour un an aux Lakers, quelqu’un a demandé des shooteurs ?

Ariza Lakers

Une deuxième bague à L.A pour Trevor ? Au moins la boucle serait bouclée.

Source Image : Youtube

Tiens tiens, voilà encore deux mecs qui ont déjà porté les couleurs des Angelinos et qui reviennent au bercail. Vu les finances des Lakers, on s’attendait à voir de nombreux vétérans signer du côté de la franchise de L.A : Trevor Ariza et Wayne Ellington Jr. ont bien entendu le message et ils retournent donc à Los Angeles pour épauler LeBron et ses copains, histoire de planter quelques threes par-ci par-là.

Avec l’arrivée de Russell Westbrook, les Lakers ont dit adieu à toute flexibilité dans leur masse salariale. Après, comme on dit, quand on aime on ne compte pas mais bref, là n’est pas la question. Et ce qui est ressorti avec l’arrivée du Brodie aux côtés d’AD et LeBron, c’était que le Big 3 allait avoir besoin de snipers pour l’entourer. Pas une thune, besoin de shoot… et bah on va prendre des vétérans ! On n’est pas dans les bureaux mais c’est sûrement le raisonnement qu’a eu Rob Pelinka au moment d’aborder cette Free Agency. Un raisonnement qui s’est confirmé puisque Adrian Wojnarowski d’ESPN, limite plus important que toute notre famille ce soir, nous a annoncé l’arrivée de l’expérimenté Trevor Ariza chez les Angelinos pour un an et au minimum vet’. Pendant ce temps-là, Chris Haynes de Yahoo Sports, très en jambes ce soir aussi, nous annonçait dans la foulée la signature de Wayne Ellington Jr., lui aussi pour un an et lui aussi pour le minimum. En gros, les profils ne sont pas exactement les mêmes mais on fait copier-coller sur le contrat. Un peu comme sur 2K, quand il y a quatre stars dans le roster et qu’il faut signer 8 joueurs au salaire minimum.

Bon, c’est sûrement plus complexe que ça, mais vous avez compris l’idée. On s’attendait à l’arrivée de vétérans du côté des pourpre et or, eh bien on n’a pas été déçu, puisque Pelinka a aussi ramené Dwight Howard aux Lakers. En fait, le board a organisé une réunion des anciens entre Dwight, le bagué Trevor Ariza et le pigiste Wayne Ellington Jr., qui ont déjà tous porté les couleurs de L.A à un moment donné. Bon, ne vous attendez pas à ce qu’Ariza nous claque des dunks comme en 2009, il a plus trop les mêmes cannes, ça sera plutôt de la défense, du shoot, et c’est déjà pas mal. Après une dernière année compliquée entre Sacramento et Portland, le recordman des trades avait fait une saison plutôt intéressante au Heat, à 9.4 points, 41.1% au tir dont 35% derrière l’arc et 4.8 rebonds. Quant à Wayne Ellington fils, là on sera clairement sur le même profil qu’aux Pistons : gros sniper à 3 qui tournait à 42,2% sur cet exercice, très précieux vu le roster actuel des Lakers. Évidemment, on ne s’attendait pas à beaucoup plus de la part de Los Angeles, disons qu’ils en ont déjà fait pas mal ces derniers jours, mais on part sur des signatures plutôt intelligentes et qui répondent à un besoin bien précis. Un bon début !

Les Lakers n’avaient pas une grande marge de manœuvre sur cette Free Agency mais ils ont quand même pu signer quelques vétérans, histoire d’avoir cinq joueurs à inscrire sur la feuille de match. Bon, on exagère, on l’a dit, c’est pas tout mal ces gars-là au minimum vet, à voir maintenant quelle sera leur utilité aux côtes du tout nouveau Big 3 de Los Angeles.

Source texte : ESPN/Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top