Heat

Le Heat s’active à quelques heures de la Free Agency : Kyle Lowry attendu, DeMar DeRozan espéré, Pat Riley ne s’arrêtera donc jamais

Coucou.

Source image : YouTube

Chaque été, au moment de l’intersaison NBA, on garde un œil sur Miami. Pas pour ses plages et ses bars, mais plutôt à cause de Pat Riley, toujours là pour tenter de réaliser un gros coup sur le marché. Et c’est encore plus le cas cette année après l’élimination du Heat au premier tour des Playoffs 2021. Zoom sur les dernières transactions de Patoche, qui pourraient bien permettre l’arrivée de Kyle Lowry à Sud Plage.

Cela fait depuis un moment que Pat Riley possède la Free Agency 2021 dans le viseur. Initialement, il avait fait en sorte de créer de la flexibilité pour pouvoir se positionner notamment sur le dossier Giannis Antetokounmpo, potentiellement agent libre cette année. Mais on connaît l’histoire, le Greek Freak a prolongé à Milwaukee il y a quelques mois et de nombreuses stars qui étaient potentiellement en fin de contrat cet été ne sont finalement pas disponibles sur le marché. Par contre, la flexibilité est quant à elle toujours là. Et Pat Riley compte bien s’en servir pour renforcer le Heat et augmenter ses chances de retrouver les Finales NBA dans pas très longtemps. Hier, Patoche s’est activé en coulisses sur les dossiers Andre Iguodala et Goran Dragic, le Heat possédant une team option sur les deux joueurs de respectivement 15 et 19,4 millions de dollars. D’après nos insiders préférés Shams Charania (The Athletic) et Adrian Wojnarowski (ESPN), la franchise de Miami a d’abord décidé de décliner cette option sur Iggy, qui devient donc agent libre et qui permet au Heat de libérer 15 millions dans sa masse salariale. Par contre, Pat Riley a ensuite décidé d’activer celle sur le Dragon, qui se retrouve ainsi sous contrat avec Miami pour une saison supplémentaire au montant annoncé juste au-dessus. Cependant, cela ne serait qu’un moyen pour faciliter l’arrivée d’un certain Kyle Lowry, qui demanderait entre 25 et 30 millions de dollars la saison sur son prochain contrat. Un montant trop élevé pour Miami actuellement pour simplement le signer en tant qu’agent libre.

Le concept du sign-and-trade, vous connaissez ? Si la réponse est non, on vous invite à faire un tour par ici avant de lire la suite. Pour ceux qui sont calés, on enchaîne. Alors visiblement, d’après les dernières infos du Woj, la prolongation de Goran Dragic servirait à monter un transfert avec les Raptors pour permettre le recrutement de Lowry, l’un des meneurs les plus convoités de la Free Agency 2021. On sait qu’il y a un intérêt mutuel entre Miami et le joueur des Raptors, on sait aussi qu’il y a de la concurrence (Pelicans, Sixers, Lakers, Mavericks…), alors Riley veut mettre toutes les chances de son côté pour avoir un coup d’avance. Son plan selon les dernières rumeurs ? Envoyer Dragic et ses 19 millions avec le jeune intérieur Precious Achiuwa aux Raptors contre Kyle Lowry. Ce deal permettrait aux Dinos de ne pas perdre leur meneur de longue date sans aucune contrepartie, en récupérant dans le lot un joueur de 21 piges capable de bâcher Kevin Durant et auteur d’une campagne rookie assez séduisante. Plutôt intéressant pour Toronto non ? Cela pourrait en tout cas faire les affaires des deux franchises, et Kyle Lowry serait sans doute d’accord, lui qui semble prêt à aider les Raptors sur ce dossier à condition qu’il obtienne ce qu’il cherche. Bref, au moment de ces lignes et à quelques heures de l’ouverture de la Free Agency, le Heat de Patoche serait en pole position pour accueillir Lowry. Et vous savez quoi ? Le grand pote de Kyle, son coéquipier du backcourt pendant tant d’années à Toronto, Mister DeMar DeRozan (agent libre), serait également sur les tablettes de Miami d’après le média floridien Five Reasons Sports. Bon là, ça s’annonce plus compliqué à mettre en place et on peut se poser quelques questions niveau spacing, mais ça montre bien les intentions de Riley cet été : le Heat veut revenir sur le devant de la scène, le Heat veut mieux entourer Jimmy Butler et Bam Adebayo, le Heat veut frapper un gros coup.

Alors qu’on surveillera également de près le dossier Duncan Robinson, agent libre restrictif cet été, Pat Riley est chaud patate à quelques heures de l’ouverture du marché de la Free Agency. Visiblement, il a un vrai plan en tête, et il se donne les moyens de l’exécuter. 

Source texte : ESPN, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top