Jazz

Mike Conley aurait de bonnes chances de prolonger au Jazz : 75 millions sur trois ans, déjà un done deal ?

Mike Conley Jazz

Alors, on continue l’aventure ?

Source image : YouTube

C’est l’un des gros dossiers de l’été : la free agency de Mike Conley. Le meneur du Jazz, en fin de contrat, sera libre de choisir sa prochaine destination mais d’après les derniers bruits de couloir, une prolongation à Utah serait le scénario le plus probable.

On a déjà pas mal parlé du dossier Mike Conley, notamment ici pour expliquer tous les enjeux qu’il recouvre. Mais plus on avance vers l’ouverture de la Free Agency 2021, plus les choses se précisent par rapport au dossier du meneur vétéran. Si l’on en croit l’insider Marc Stein ainsi que Tony Jones de The Athletic, Conley aurait effectivement de bonnes chances de prolonger chez les Mormons cet été. On a même une première base de contrat : 75 millions de dollars sur trois saisons, voilà le deal que devrait mettre le Jazz sur la table. Si vous n’êtes pas trop mauvais en maths, vous vous rendez compte qu’on est sur du 25 millions annuel, un joli petit salaire pour un joueur de bientôt 34 ans mais nécessaire pour le conserver. Très précieux l’an passé à Utah, Conley a participé à son tout premier All-Star Game et a aidé le Jazz à dominer la saison régulière. Contrairement à sa première campagne chez les Mormons en 2019-20, l’ancien joueur des Grizzlies a prouvé qu’il pouvait aider la franchise de Salt Lake City à franchir un cap supplémentaire, même si les hommes de Quin Snyder ont encore une fois échoué lors des demi-finales de Conférence Ouest face aux Clippers, dans une série où Conley n’a pratiquement pas joué à cause d’un bobo bien relou à l’ischio-jambier. De gros regrets, et c’est notamment pour effacer cette déception que les deux camps – autant le joueur que la franchise – semblent vouloir continuer l’aventure ensemble. Avec Donovan Mitchell et Rudy Gobert, il y a potentiellement un titre à aller chercher, alors c’est le moment.

Mike Conley représente donc la priorité de l’intersaison pour le Jazz. C’était annoncé, et c’est confirmé. Pour cela, la franchise d’Utah n’hésite pas à sacrifier quelques vétérans pour alléger sa masse salariale, afin d’éviter de se retrouver trop loin dans la luxury tax après la grosse prolongation de Conley. Hier par exemple, le Jazz a transféré Derrick Favors ET un premier tour de draft au Thunder juste pour libérer dix millions de dollars dans le cap (et récupérer un second tour mais on s’en tape). Cela montre bien les intentions d’Utah. D’après Bobby Marks d’ESPN, gros spécialiste du salary cap, ce transfert permet au Jazz de se retrouver 13 millions en dessous de la luxury tax, alors qu’il flirtait avec la limite auparavant. Comme on est visiblement sur une base de 25 millions à l’année pour Conley, les Mormons semblent de toute façon destinés à payer la taxe de luxe, mais à un montant moins élevé du coup. On ne peut pas exclure d’autres mouvements de la part du Jazz dans les jours à venir pour continuer à faire des économies (Joe Ingles ?) mais ce qui semble certain, c’est qu’Utah va mettre l’argent pour profiter des dernières bonnes années de Conley et éventuellement chercher un titre NBA.

Le Jazz a prouvé cette saison qu’il pouvait jouer les premiers rôles dans la Conférence Ouest, alors il veut garder le noyau de cette réussite, dont fait partie Mike Conley. Il va falloir mettre le prix, il faut sacrifier du monde, mais le vétéran est LA priorité de l’intersaison. Le Jazz est prêt à faire les deux, et on serait donc surpris de voir Mike porter un autre maillot l’an prochain.

Source texte : Marc Stein / The Athletic / ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Jazzy_Jeff

    1 août 2021 à 7 h 26 min at 7 h 26 min

    On peut comprendre l’envie du Jazz (la nécessité ?) de conserver Conley, cependant à ce tarif ça semble un peu exagéré : il est vieillissant même s’il reste un très bon joueur, il se blesse souvent, Utah a besoin d’étoffer son effectif…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top