Jeux Olympiques

Jeux Olympiques de Tokyo : l’Italie domine l’Allemagne 92-82, en Italien sniper se traduit par Simone Fontecchio

Italie Allemagne 25 juillet 2021

5/5 du parking pour le sniper de la botte, et des Italiens parfaitement rentrés dans ce tournoi olympique. Vite, la suite !

Source image : FIBA - TrashTalk

C’était le premier gros choc de ces Jeux, quelques heures après la victoire de la République Tchèque face à l’Iran, quelques heures avant la rencontre entre l’Australie et le Nigeria et, surtout, celui entre la France et Team USA à 14h. Italie vs Allemagne, deux nations qualifiées pour ces Jeux via le TQO, et dans ce duel d’invités de dernière minute ce sont les Italiens qui ont tiré les premiers.

6h40 un dimanche et, oh, quelques visages connus. Ceux de Moritz Wagner ou Isaac Bonga côté allemand, ceux de Nicolo Melli, Nico Mannion et du sixième homme de luxe Danilo Gallinari pour les Italiens. Des NBAers mais pas que, tant et si bien que les deux héros – un heureux, un malheureux – de ce match seront en fait les dénommés Maodo Lo (24 points, 4 rebonds et 4 passes, à 6/9 du parking), déjà bien en vu lors du TQO et, surtout, Simone Fontecchio, auteur d’un immaculé 5/5 derrière l’arc ce matin et grand artisan de la victoire italienne. Une victoire sur le fil grâce à un run salvateur en fin de match mais qui semble bien logique, tant les hommes de Romeo Sacchetti ont paru gérer ce match d’ouverture, gardant le cap au fil de la rencontre grâce aux très bonnes perfs de Gallinari et Melli, grâce à la belle partition à la mène du sosie d’Yvette Horner et grâce enfin à la bonne sortie de Stefano Tonut, qui n’a rien à voir avec Homer Simpson on le rappelle. Un bon gros match bien plein collectivement, dans la lignée de ce qu’on avait vu à Belgrade, et un niveau au final trop élevé pour des Allemands joueurs mais trop permissifs au rebond offensif notamment. Mo Wagner aura montré la voie, Isaac Bonga a eu son coup de chaud en deuxième mi-temps, Andreas Obst manque clairement de voyelles mais a planté salement de loin, mais au final ce sont donc les transalpins qui offrent à leurs fans une nouvelle raison de kiffer le sport quelques semaines après le retour au sommet de la Squadra du foot.

Une victoire assez essentielle dans un groupe très ouvert puisqu’il verra l’Italie affronter le favori australien et l’outsider nigérian avant de foncer pourquoi pas vers la phase finale. Objectif accompli pour l’Italie, les Allemands déjà dos au mur, on enchaine.

stats allemagne 25 juillet 2021 stats italie 25 juillet 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top