Playoffs NBA

Les audiences TV des Finales NBA sauvées par le chantier de Giannis : il y avait 50 bonnes raisons d’être devant sa télé mardi soir

Télé

Pas de LeBron, pas de problème… Ou presque.

Source image : Shutterstock

L’affiche était inattendue et ne concernait pas directement de gros marché, mais plusieurs millions de personnes ont eu du pif en se mettant devant leur télé pour suivre le Game 6 des Finales NBA en direct ce mardi. Les superstars habituelles n’étaient pas là mais la perf’ du Greek Freak est loin d’être passée inaperçue et a notamment été plus regardée que le trophée soulevé par les Lakers l’an dernier. 

Encore une fois, la bulle de Disney World n’a pas eu autant de succès que ces Playoffs 2021 auprès des téléspectateurs. En effet, la victoire de LeBron avec les Lakers a été deux fois moins regardée que les larmes du nouveau champion NBA Giannis Antetokounmpo et le discours de Bobby Portis. Ce Game 6 des Finales a attiré jusqu’à 16,54 millions de téléspectateurs, soit 50% de plus que le Game 6 entre les Lakers et le Heat l’an passé. Depuis l’avalanche de compétitions annulées ou reportées par la pandémie, ce Game 6 a été, en dehors des rencontres de foot US, le 5è évènement sportif le plus regardé aux États-Unis selon Sports Media Watch. Par ailleurs, cinq des six rencontres de ces Finales ont été les matchs les plus regardés de la Ligue depuis 2019. Pas mal pour une Finale sans LeBron James, Stephen Curry, Kevin Durant et toute la bande. Vous l’aurez compris, le bilan de cette postseason est nettement meilleur que celui de l’année dernière chez Mickey, puisque cette édition 2021 a attiré en moyenne 4,25 millions de personnes par match, soit 35% de plus que les Playoffs à Orlando.

Pour autant, si les scores d’audience à Disney World sont les pires que la NBA ait connu depuis un bail, cette édition 2021 n’est pas non plus celle de tous les records. Avant ce Game 6 marqué par le deuxième titre de l’histoire des Milwaukee Bucks, ce Suns-Bucks semblait tout droit se diriger vers le deuxième pire score de l’histoire des Finales (depuis que le calcul d’audiences existe, au début du XXIè siècle). Heureusement, le chantier de Giannis dans ce sixième acte a permis de terminer sur une bonne note, classant tout de même ces Finales avec le quatrième pire score d’audiences, devant les éditions de 2007, 2003 et 2020, avec 9,91 millions de téléspectateurs en moyenne et un pic de 12,52 millions de personnes de moyenne branchées devant le Game 6. Pour autant, il n’y a pas trop de raisons de s’en faire pour la NBA qui semble garder une longueur d’avance sur le baseball, le hockey sur glace ou le soccer. Ce qui est sûr, c’est que la Ligue a connu de meilleures audiences ces dernières années, pour une raison simple : LeBron James et les Warriors, mais les résultats n’en restent pas moins encourageants après une saison tronquée par la pandémie et des Playoffs joués en Floride et sans public l’année dernière.

Adam Silver peut dire un grand merci à Giannis pour avoir « sauvé » ces Finales, du moins au niveau des audiences, car niveau spectacle on a été comblés. Quoi qu’il en soit, cette saison 2021, et en particulier la postseason nous a prouvé que la NBA est un sport qui ne se joue pas dans un lieu neutre et que c’est encore mieux quand il y a du public. Comme quoi, paradoxalement, plus il y a de spectateurs dans les stades, plus le nombre de personnes devant leur télé augmente.

Source texte : Sports Media Watch

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top