Jeux Olympiques

La belle story du jour : comme maman en 1984, JaVale McGee veut être médaillé d’or avec Team USA

JaVale McGee Jeux Olympiques

JaVale à Tokyo ? C’est maman qui doit être fière.

Source image : YouTube

Le triple champion NBA JaVale McGee est un des renforts appelés avec Team USA, pour remplacer notamment Kevin Love. Un nouvel élément redoutable (ou pas) vient donc s’ajouter à l’armada américaine. Mais au-delà de ça, l’arrivée de McGee dans ce roster permet de sortir la boîte à souvenirs, sa mère remportant l’or olympique avec les États-Unis en 1984.

JaVale McGee a un parcours (très) atypique. De clown moqué qui amuse la galerie à triple champion NBA, il n’y a qu’un pas. Mais la folle carrière du grand pivot ne s’arrête pas là, puisque le voilà désormais dans le roster de Team USA pour les Jeux Olympiques. Rien que ça. Un bel accomplissement pour le joueur des Denver Nuggets, mais aussi certainement un rêve inespéré qui vient de se réaliser. Revêtir le maillot de son pays est toujours spécial, mais le faire après sa propre mère l’est sans doute encore plus. Pamela McGee, la maman de JaVale, a en effet participé à plusieurs compétitions avec Team USA au début des années 1980, dont les Jeux de Los Angeles en 1984, où elle remportera l’or olympique. De quoi donner des idées au fiston, qui est en train de se construire un palmarès assez costaud mine de rien dans son costume de role player. Il y a quelques années, qui aurait sérieusement pu penser (en étant totalement sobre bien sûr) que JaVale McGee serait un athlète olympique avec la grande équipe américaine, le tout après avoir remporté trois bagues NBA ? La réponse est simple : personne.

Comme JaVale, c’est dans les raquettes que Pamela évoluait avec son 1m91. Suite à son expérience olympique, elle est notamment passée par le Brésil, l’Italie, la France (oui oui) et enfin la WNBA à la fin des années 1990. Et puisque chez les McGee, le basket, c’est une affaire de famille, l’histoire ne s’arrête pas là. La sœur jumelle de Pam, Paula, était aussi basketteuse. Les deux frangines, plus proches que jamais, ont même remporté deux titres NCAA ensemble, avec USC et la célèbre Cheryl Miller. Paula était d’ailleurs à deux doigts de participer à ces Jeux de 1984 avec sa sœur, avant de se faire cut. 37 ans après, c’est donc au tour du fils de Pamela de représenter son pays dans la plus prestigieuse des compétitions internationales. Les McGee sont donc désormais connus pour être une famille olympique, ce qui est plutôt rare et notable dans le monde du sport. JaVale est déjà dans l’histoire en participant à ces Jeux après sa mère, mais il peut y rentrer encore plus en cas de médaille d’or. Le sprinter américain Charlie Jenkins a remporté l’or olympique au relais 4×400 mètres en 1956. 36 ans plus tard, son fils, Charles « Chip » Jenkins était à son tour champion olympique, dans la même discipline. Ce fut alors la première fois qu’un père et son fils étaient sacrés dans la même épreuve. De plus, aucun fils n’a gagné de médaille d’or après sa mère, JaVale a donc une belle occasion de rentrer dans l’histoire s’il parvient à être sacré à Tokyo dans quelques semaines…

JaVale McGee n’a pas fini de nous étonner. Le pivot de 33 ans connaît une carrière un peu folle, où absolument tout et n’importe quoi peut se produire. En attendant, le souffre-douleur du Shaq pendant de nombreuses années est un champion, sur le point de marquer l’histoire en portant le maillot américain après sa mère… Rien que ça !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top