Spurs

DeMar DeRozan semble décidé à tester le marché cet été : qui veut d’un joueur tout droit sorti des années 2000 ?

DeMar DeRozan 28 février 2021

Dans la dernière année de son contrat, DMDR va bien analyser les différentes possibilités qui vont s’offrir à lui.

Source image : YouTube

DeMar DeRozan, toujours chez les Spurs à l’issue de la NBA Trade Deadline 2021, pourrait bien ne pas rester chez les Éperons cet été. Lui qui avait activé sa player option de 27,7 millions à la précédente intersaison, semble bien parti pour tâter le marché de la Free Agency. Un bon nombre de franchises pourraient se pencher sur son dossier afin d’acquérir les services du seul All-Star de San Antonio, parce que oui, DMDR est un All-Star.

À l’issue de la trade deadline du 25 mars dernier, seul LaMarcus Aldridge a quitté le bateau Spurs via un buyout. Cependant, le prochain sur la liste des départs pourrait bien être notre ami DeMar DeRozan. Aux Spurs depuis 2018 et dans la dernière année de son contrat, DMDR envisage d’aller voir ailleurs et de tester le marché à la fin de la saison selon les dernières rumeurs publiées sur The Athletic par ses insiders Sam Amick et John Hollinger. Le maître à jouer de 31 ans produit un jeu digne d’être All-Star, et ce depuis son arrivée au Texas. 21,5 points à 50,1% au shoot, 5,5 rebonds et 6,1 passes de moyenne pour les trois saisons passées sous le maillot noir & blanc. Lui, le maestro du jeu mi-distance, qui s’autorise quelques folies à 3-points – sans grand succès avec 29% de réussite de loin cette année pour 1,5 tentative par match – a su évoluer en scorant moins mais en faisant jouer plus, le tout dans un effectif où la moyenne d’âge est de 25 ans environ. Des jeunes partout, à tous les postes, qu’il faut développer. Alors certes, DeRozan est un excellent joueur pour accompagner tout ce petit monde à la rentrée des classes en CP, mais en attendant, ça galère à se frayer en chemin pour les Playoffs.

Et à 31 ans, compte tenu des stats qu’il fournit, DeMar DeRozan est un profil qui va forcément intéresser des équipes. Des mecs qui tournent à 21 points et 7 passes décisives à environ 50% de réussite au tir, y’en a pas des masses en NBA. DMDR est à un stade de sa carrière où il est toujours performant individuellement mais où il commence à gagner en âge. On peut donc aisément comprendre son envie d’aller sûrement dans un plus gros marché avec un joli contrat en prime. Il abordera la Free Agency avec l’esprit ouvert et prendra ensuite tranquillement la décision qui semble la meilleure pour lui. Lui qui a fait ses armes au Canada pourrait pourquoi pas retourner à Toronto où il est le meilleur scoreur de l’histoire de la franchise. Lui, le fan absolu des Lakers, pourrait se laisser tenter par la franchise californienne, ou alors par l’idée d’une réunion avec son ancien coach Dwane Casey aux Pistons – bon celle-là c’est pour rigoler. Toujours est-il que son téléphone risque de pas mal sonner d’ici cet été, alors attention à ne pas faire exploser le forfait.

Free agent cet été, DeMar DeRozan pourrait faire ses valises pour aller imposer son jeu des années 2000 et son mid-range dans une autre franchise. En tout cas, ce sera sûrement un des joueurs les plus intéressants à observer cet été. Affaire à suivre. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top