Hawks

Au moins une semaine d’absence pour John Collins : l’infirmerie ne se videra donc jamais chez les Hawks

John Collins

Il se passe quoi à l’infirmerie pour que ça continue à tourner comme ça ?

Source image : NBA League Pass

En s’imposant sur le parquet des Spurs après deux prolongations cette nuit, les Hawks ont mis fin à une série de deux défaites de suite, tout ça sans John Collins. L’intérieur était effectivement absent à cause d’un bobo à la cheville, et l’équipe d’Atlanta va devoir s’habituer à jouer sans lui car il va rater d’autres matchs dans les jours à venir.

Une semaine, au moins. Voilà la durée de l’indisponibilité de John Collins, qui avait quitté ses coéquipiers lors de la défaite chez les Suns mardi. Selon ESPN, l’intérieur souffre d’une entorse et d’une contusion osseuse. Une réévaluation est prévue dans une semaine et Collins verra à ce moment-là s’il peut revenir ou s’il doit prolonger son séjour à l’infirmerie. S’il n’y a rien de grave dans la blessure de John, ça reste un petit coup dur pour l’équipe d’Atlanta, qui devra se débrouiller sans son intérieur à 18 points – 8 rebonds, tout ça dans une période un peu compliquée pour elle. Sur un petit nuage après la nomination de Nate McMillan en tant que head coach début mars (huit victoires de suite), les Hawks restent sur quatre défaites en six matchs. Certes, il a fallu affronter des poids lourds comme Denver, Phoenix ou encore les Clippers mais disons que la dynamique n’est pas top malgré le succès d’hier. Et cette absence de Collins ne devrait rien arranger. Heureusement, le programme des Hawks est relativement clément sur les dix premiers jours d’avril. Un déplacement à la Nouvelle-Orléans d’abord pour terminer leur giga road-trip à l’Ouest, puis quatre matchs de suite à la maison contre les Warriors, les Pelicans, les Grizzlies et les Bulls. Que des équipes moyennes, que des équipes prenables, mais des équipes qui peuvent aussi être dangereuses dans un bon soir.

Il va falloir bien négocier ce virage car on le sait, dans cette Conférence Est version 2021 ultra serrée, une mauvaise série peut vite vous faire chuter. Les Hawks sont aujourd’hui septièmes au classement avec un bilan de 24 victoires pour 24 défaites, à égalité avec les Knicks (sixièmes) et juste devant les Celtics (23-25). L’objectif fixé par les hautes instances de la franchise est clair, il faut aller en Playoffs cette année et on imagine qu’Atlanta préfère éviter la case play-in tournament (qui concerne les équipes 7-10) où tout peut arriver. Pour cela, va falloir faire un petit effort supplémentaire et gérer correctement le mois et demi qui reste. Avec leur gros recrutement de l’intersaison, les Hawks faisaient partie des équipes qu’on attendait au taquet pour retrouver la postseason, disons qu’ils ont connu des hauts et des bas et surtout énormément de blessures. John Collins est donc la dernière victime, lui qui rejoint ainsi De’Andre Hunter, Cam Reddish et Kris Dunn à l’infirmerie. On attend toujours de voir l’équipe d’Atlanta au complet, on espère que c’est pour bientôt. Hunter (genou) était revenu pour deux matchs il y a quelques jours mais un retour aux soins s’est imposé, Reddish vise lui un retour lors de la deuxième quinzaine d’avril, et Dunn – zéro match cette saison – pourrait bientôt retrouver les parquets même si sa situation reste floue.

Pas de John Collins pendant une semaine, voire plus. Ce n’est pas vraiment le genre de nouvelle qu’on apprécie du côté d’Atlanta mais il va falloir faire avec et surtout faire le boulot à la maison lors des prochains matchs. Ses coéquipiers vont devoir step-up en son absence, comme a pu le faire Clint Capela face aux Spurs cette nuit (28 points, 17 rebonds, 5 contres), où il s’est pris pour Shaq. Suivez le Suisse, il connaît la route des Playoffs. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top