Rockets

Le proprio des Rockets plutôt chaud pour retirer le maillot de James Harden : si c’est celui de 2021, prévoyez un XXL

james harden 18 décembre 2020

De retour à Houston ce soir, Ramesse verra un jour son maillot au plafond du Toyota Center.

Source image : YouTube

Si vous n’avez pas encore jeté un œil au programme de la nuit prochaine, sachez que James Harden va faire son grand retour à Houston sous le maillot des Nets. Un retour qui pourrait être houleux vu comment l’aventure s’est terminée, mais le proprio des Rockets a assuré que le Barbu aura un jour son maillot retiré du côté de H-Town. 

Malgré le gros bordel du début de saison, malgré le cirque entourant les envies de départ d’un James Harden en surpoids, malgré les galères actuelles de ces Rockets post-Barbu (douze défaites de suite, 14e à l’Ouest avec un bilan de 11 victoires pour 22 revers), le propriétaire de la franchise texane Tilman Fertitta ne veut pas oublier les exploits de Ramesse avec Houston. En même temps, comment les oublier ? Huit saisons entre 2012 et 2020, trois titres de meilleur scoreur NBA (sans oublier un autre de meilleur passeur), un titre de MVP en 2018, des explosions offensives et des records dans tous les sens, huit qualifications en Playoffs dont une campagne historique à 65 victoires (record de franchise), deux participations aux Finales de Conférence Ouest face aux grands Warriors dont une perdue 4-3… la liste des accomplissements est longue. Certes, le but ultime – à savoir remporter une bague de champion – n’a pas été atteint, mais l’ère James Harden restera gravée dans les mémoires à Houston. Recruté par le manager général Daryl Morey après un début de carrière très prometteur à Oklahoma City puis devenu inarrêtable sous le coach Mike D’Antoni, le Barbu a remis les Rockets dans les hauteurs de l’Ouest jusqu’à se transformer en poids lourd de la Ligue, et le divorce bien crade vécu en début de saison ne peut pas effacer tout ça. Son numéro 13, il flottera bientôt au sommet du Toyota Center.

« James Harden sera toujours un Rocket. Bien sûr, on va retirer son maillot. Il a rendu mes trois premières années en tant que propriétaire inoubliables. Le succès qu’il a amené à cette franchise pendant huit ans, et les souvenirs qu’il a créés pour notre fanbase/communauté sont remarquables. »

– Tilman Fertitta, via le Houston Chronicle

Logique et mérité, même si certains fans de Houston l’ont probablement encore mauvaise après son départ très controversé. Ça tombe bien, ils pourront exprimer leur frustration dès la nuit prochaine quand Harden refoulera le parquet du Toyota Center sous le maillot des Nets. Mais à un moment donné, ils devront bien dézoomer pour avoir plus de recul et regarder l’ensemble de la carrière de Ramesse à Houston, peu importe l’attitude de diva caractérisant parfois le Barbu durant son passage au Texas ou son amour pour les strip-clubs. En parlant de maillot retiré et de strip-club, on vous rappelle que James Harden a également son jersey accroché dans une boîte de nuit de H-Town. Pas grâce à ses exploits sur le parquet, mais plutôt parce qu’il a déboursé plus d’un million de dollars en l’espace d’une soirée. Sans aucun doute, on parle d’un grand, sur comme en dehors du terrain. Blague à part, n’oublions pas tout de même qu’Harden est venu en soutien à la ville de Houston quand cette dernière fut frappée par une tempête hivernale au milieu du mois de février 2021, faisant don de plusieurs milliers de repas. Il avait également sorti le portefeuille pour lâcher un million de dollars suite au passage de l’Ouragan Harvey en 2017, une très grosse contribution parmi d’autres.

James Harden va ainsi devenir le septième homme à voir son numéro être retiré par la franchise des Rockets, aux côtés de ceux de Sam Dekker Moses Malone, Hakeem Olajuwon, Clyde Drexler, Yao Ming, Calvin Murphy et Rudy Tomjanovich. Normal !

Source texte : Houston Chronicle

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top