News NBA

Ray Allen n’a pas oublié les Sonics : Jesus Shuttlesworth veut revoir du basket à Seattle et est même chaud pour investir

Il n’est pas le seul.

Source image : YouTube

Véritable terre de basket, Seattle ne possède cependant pas de franchise NBA. Une simple anomalie pour certains, une véritable honte pour d’autres, surtout du côté du Nord-Ouest des States. En tant que fan de la Grande Ligue, on ne peut qu’espérer revoir la grosse balle orange rebondir un jour dans la cité émeraude, et ce n’est pas l’ancien Sonic Ray Allen qui va s’opposer à ça, bien au contraire.

Parce que Ray Allen porte Seattle dans son cœur. Quelque part, il fut la dernière grande star des SuperSonics avant leur déménagement à Oklahoma City pour la saison 2008-09. Certes, Kevin Durant a passé sa campagne rookie à Seattle mais il n’était pas encore « KD », à savoir cette incroyable machine offensive capable de détruire toutes les défenses. Ray Ray a lui joué un peu plus de quatre saisons à Seattle, où il a réalisé ses plus grandes saisons au scoring en carrière. Avant de prendre un rôle réduit à Boston pour remporter sa première bagouze aux côtés de Paul Pierce et Kevin Garnett, Jesus Shuttlesworth a disputé près de 300 matchs sous le maillot des Sonics pour des moyennes d’environ 25 points à 44% au tir, quasiment 39% à 3-points et 90% aux lancers-francs. Pas mal comme chiffres non ? Niveau collectif, ça n’a pas donné grand-chose mais les Sonics version Ray Allen ont quand même sorti une saison à 52 victoires en 2004-05 avec une série de Playoffs remportée face aux Kings, avant de se faire éliminer par les futurs champions de San Antonio. Voici donc les derniers grands souvenirs de basket à Seattle et Allen aimerait que l’histoire reparte de plus belle dès que possible. Lors d’une interview avec Khristina Williams de Girls Talk Sports TV, le sniper a mis en avant son amour pour Seattle et a même montré son intention de devenir l’un des propriétaires.

« J’adorerais voir Seattle avoir une équipe, et j’adorerais faire partie du groupe de propriétaires. Quand j’ai quitté Seattle en 2007, ils étaient nombreux à être désabusés par les propriétaires, et je leur ai dit que c’était comme ça pour les gens de n’importe quelle ville du monde possédant une équipe sportive. Je leur ai dit : ‘écoutez, je porte Seattle sur ma poitrine, mais seulement pour une courte période. Quand je pars, c’est votre équipe. Vous devez toujours vous battre pour votre ville, votre équipe, et la fierté qui va avec. Vous ne pouvez pas perdre une équipe sportive dans votre ville car c’est une ressource pour la communauté’. »

Des mots forts qui montrent à quel point les Sonics étaient importants à Seattle, notamment pour tous ces gamins qui grandissent avec les exploits de leurs héros basketteurs. Ray Allen est loin d’être le seul à vouloir remettre les Sonics sur la carte NBA, c’est également le cas de son… grand copain Kevin Garnett. Dans la communauté NBA, la ville de Seattle fait partie de ces marchés qui doivent avoir une franchise, un marché rempli de passionnés, d’autant plus qu’on parle de la plus grande ville du Nord-Ouest des States. Récemment, l’idée d’un retour potentiel des Sonics dans la Grande Ligue a fait du bruit, le commissionnaire Adam Silver envisageant de plus en plus sérieusement une expansion suite aux pertes financières liées au COVID, avec probablement Seattle en pole position. C’est tout ce qu’on souhaite.

Comme nous, Ray Allen veut le retour des Seattle SuperSonics. Clairement, la NBA serait encore plus belle avec la renaissance de l’ancienne franchise de notre papa Gary Payton. Pourvu que ça arrive un jour, et on espère le plus vite possible.

Source texte : Girls Talk Sports TV

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top