Raptors

Les Raptors d’un énorme Chris Boucher résistent aux Hornets : si ça continue comme ça Pascal Siakam va finir sur le banc

Chris Boucher 6 juillet 2020

Chris Boucher continue son beau début de saison. Le MIP dans le viseur ?

Source image : YouTube

Les Raptors sont venus à bout ce jeudi d’une équipe des Hornets très accrocheuse mais surtout très séduisante. Chris Boucher a encore été impressionnant et finit la rencontre avec 25 points et 10 rebonds… Pascal Siakam n’a qu’à bien se tenir.

Si les Raptors ont déçu en ce début de saison, Chris Boucher est pour sa part en train de redonner – un peu – le sourire aux fans de Toronto Tampa Bay. Encore impressionnant, Boucher a dominé telle un Shaq Prime la raquette des Hornets, ne jamais exagérer, jamais,  et finit la rencontre avec 25 points, 10 rebonds dont 4 offensifs, 2 contres et 66% d’adresse au tir dont 50% derrière l’arc. Chrissou s’est fait remarquer notamment en fin de match où il s’est fait un malin plaisir de gober tous les rebonds disponibles quand les Hornets alignaient leur small ball avec P.J. Washington en 5. Une nouvelle grande performance du Québécois qui est en train, petit à petit, de se construire un sacré CV pour le trophée du MIP et pourquoi pas celui du 6th Man of the Year, soyons fou., de quoi éclipser une prestation en demi-teinte de… Pascal Siakam qui, après quelques bonnes sorties, a de nouveau montré ses difficultés du moment (pertes de balles de rookie, shoots ouverts ratés). Le Camerounais s’est néanmoins rattrapé en fin de match en dominant au rebond et en permettant également aux Raptors de garder la balle et de gagner du temps sur des Hornets en plein comeback. Toronto s’est aussi appuyé sur une insolente adresse à 3-points et finit la rencontre avec 20 bombes inscrites dont six dans le troisième quart temps, une adresse qui leur aura permis de compter jusqu’à 18 points d’avance.

Sauf qu’en face c’est une équipe accrocheuse, comme c’est le cas depuis le début de la saison. Sans Gordon Hayward et mené par un très bon Terry Rozier, Charlotte aura finalement fait douter Toronto jusqu’à la dernière possession. Malheureusement, avec dix secondes sur l’horloge et trois points de retard, Charlotte n’a pas su égaliser et le tir de P.J Washington, pourtant très efficace tout au long de la rencontre, a manqué de précision. Un rebond offensif de Devonte’ Graham suivi d’un air ball inespéré du corner conclura finalement une rencontre où, malgré la défaite, Les Frelons auront encore prouvé qu’ils étaient de sérieux candidats pour le play-in. Surtout, l’équipe de James Borrego est agréable à regarder et Charlotte est cette saison est l’une des favorites au titre honorifique de MILPT (Most Improved League Pass Team). Des trous d’air en défense et surtout une incapacité à refroidir des Dinos on fire du parking ont couté la victoire aux Hornets, mais les joueurs ont l’air de s’amuser sur le terrain, Terry Rozier continue de régaler, Devonte’ Graham a retrouvé un peu d’adresse et LaMelo Ball a de nouveau réalisé un double-double avec 14 points et 11 assists dont une magnifique pour Miles Bridges qui a claqué dans la foulée le dunk de la nuit, un gros tomar deux mains sur Boucher.

Pas de victoire pour Charlotte cette nuit, mais les hommes de Michael Jordan auront à cœur de se rattraper dès ce samedi puisque ils retrouveront… les Raptors pour la seconde manche. On suivra attentivement les choix tactiques de Borrego, notamment s’il continue d’utiliser ou non son small-ball qui s’est montré très fébrile en défense et au rebond lors de ce Part I. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top