Jazz

Officiel : Rudy Gobert prolonge au Jazz pour 5 ans et 205 millions de dollars, le plus gros contrat de l’histoire de la NBA pour un pivot !

Rudy Gobert 31 janvier 2020

Jackpot pour Rudy !

Source image : YouTube

C’est la grosse breaking news du week-end. Ce dimanche, Rudy Gobert et le Jazz ont officiellement décidé de prolonger leur belle aventure. Le pivot français vient en effet de signer une très grosse extension de contrat avec la franchise de Salt Lake City. Ce n’est pas la supermax de Giannis, mais on dépasse tout de même les 200 millions de dollars !

L’avenir de Rudy Gobert se déroulera bien chez les Mormons. On pouvait avoir quelques doutes sachant que le Français et la franchise du Jazz n’avaient toujours pas trouvé d’accord sur une prolongation de contrat à quelques jours du début de la saison régulière 2020-21, la dernière de Rudy avant de potentiellement devenir agent libre. Mais Gobert ne sera pas sur le marché l’été prochain, un marché qui a perdu de sa superbe ces dernières semaines avec la prolongation de nombreux free agents potentiels (Giannis Antetokounmpo, LeBron James, Paul George). En effet, d’après Tim MacMahon d’ESPN, la Tour Eiffel du Jazz a donc prolongé avec Utah pour cinq ans et 205 millions de dollars (avec une player option à 46,6 millions sur la dernière saison). Jackpot ! C’est simple, c’est le plus gros deal de l’histoire de la NBA pour un pivot, et Rudy Gobert devient ainsi le sportif français le mieux payé de l’histoire. Une sacrée récompense pour le natif de Saint-Quentin qui confirme son ascension au sein de la Grande Ligue, lui qui est devenu en l’espace de sept ans un pivot All-Star et une véritable référence défensive en NBA (deux titres de Meilleur Défenseur de l’Année). Une sacrée récompense, mais aussi un nouveau statut à assumer, avec la pression qui va avec. À 28 ans, Rudy est aujourd’hui dans son prime et ce sera à lui de montrer qu’il mérite tous ces billets verts en aidant le Jazz à franchir un cap supplémentaire dans la terrible Conférence Ouest.

Justement, pour le Jazz, c’est la deuxième très grosse prolongation de contrat après celle de Donovan Mitchell durant l’intersaison. Clairement, la franchise d’Utah mise sur son duo pour continuer à grandir, elle qui reste sur quatre qualifications consécutives en Playoffs, mais sans jamais faire mieux que les demi-finales de Conférence Ouest. Ce sera l’objectif dans les saisons à venir, avec un Spida qui devrait devenir de plus en plus fort à l’arrière et un Gobert en pilier à l’intérieur. On parle ici de deux joueurs qui évoluent à Salt Lake City depuis le début de leur carrière, le Jazz est bien conscient que c’est difficile d’attirer des grands noms dans son petit marché alors il sécurise les mecs qui sont formés à la maison afin de rester compétitif, même si ça signifie lâcher un sacré pactole. Aujourd’hui, Utah possède un collectif solide derrière son duo, avec des joueurs comme Mike Conley, Bojan Bogdanovic, Joe Ingles et Cie. On se dit que le Jazz a une chance pour faire du bruit à l’Ouest, et ce sera au coach Quin Snyder de vraiment maximiser son groupe afin qu’il puisse regarder les Lakers ou les Clippers dans les yeux.

Rudy Gobert porte le Jazz dans son cœur, et le Jazz est devenu synonyme avec Gobert. L’aventure ne pouvait finalement que continuer, et Rudy est donc désormais sous contrat avec la franchise de Salt Lake City au moins jusqu’en 2025. 

Source texte : ESPN

7 Commentaires

7 Comments

  1. J2ss

    20 décembre 2020 à 20 h 16 min at 20 h 16 min

    Troooopppp chère maais pourquoi autant ???

  2. Blade

    20 décembre 2020 à 21 h 43 min at 21 h 43 min

    Un grand gâchis… Tu le mettais dans n importe quel top 4 et c était la bague sous peu…

    La c est mort.. Il sera jamais champion dans sa cambrousse.. C est décevant ce manque d’ambition sportive.. Et me sortez pas le blabla du challenge sportif sur 5 ans…

    Il y a avait de la place l année dernière contre Denver et ils ont pas été foutu de passer avec un Donovan à 60 pts… Et en menant 3 1.

    C est pas maintenant qu ils vont le faire.

    • Yankee

      20 décembre 2020 à 22 h 29 min at 22 h 29 min

      Et l’amour du maillot ? Et ne dis pas qu’il reste seulement pour les thunes car a 20-30m (a ce niveau de salaire je me demande si ca ce calcul) prêt je pense qu’il trouvait un top 4 comme tu dis et je ne vois pas pourquoi il devrait se brader pour rester dans l’équipe.

    • Alanders

      20 décembre 2020 à 23 h 53 min at 23 h 53 min

      Cette signature est un parfait exemple d’ambition sportive justement…
      Ambitionner de monter son (et celui de ses coéquipiers) niveau de jeu et de compétitivité pour atteindre le titre et la réussite sportive suprême.
      Devenir n°3 ou 4 dans une super team, en quoi serait ce de l’ambition sportive…?

  3. LeVerbe

    21 décembre 2020 à 11 h 53 min at 11 h 53 min

    Merci à l’auteur de l’article qui a parfaitement relaté l’info. Après j’ai des questions de fond. Comment ça se fait que Rudy Gobert signe un contrat aussi gros que les Curry, Westbrook, Harden, Giannis (tous MVP). Comment se fait il qu’il soit éligible à ce qu’on appelle un « super max » ? D’ailleurs c’est quoi un super max, comment cela se chiffre-t-il ? Sa sélection au all-star ou ses titres individuels ont ils joué dans le calcul ? Peut être que tout est déjà dans un autre article mais un tableau comparatif sur les plus gros deal de l’histoire nous aiderait (LEQUIPE l’a sorti dans sa version non payante). J’imagine qu’un article (ou vidéo) va sortir pour répondre à cette question et pour comprendre ce qui se cache dans cette extension. Merci Trashtalk pour le boulot fourni pendant des années.

  4. Sebb

    21 décembre 2020 à 18 h 05 min at 18 h 05 min

    En effet c’est cher, mais, comme indiqué dans l’article, le Jazz avait-il vraiment le choix ?
    Tu gardes tes all-stars et tu mises sur leur développement à un stade encore supérieur (quel est le plafond de Donovan et de Rudy ?). L’un est encore très jeune et l’autre va débuter son prime, on peut espérer un avenir radieux autour de ces deux la. N’oublions pas non plus que Bojan n’était pas la en playoffs (la seconde menace offensive majeure après Mitchell).
    De la à être titré c’est un autre délire mais ils vont essayer et ce ne sera pas un cadeau en PO les prochaines saisons.
    Et puis j’ai un faible pour les joueurs loyaux avec leur franchise. Qui nous fera le prochain titre à la 2011 ? Etre titré après des années de hauts et de bas, c’est tellement plus beau… Même si ce n’est pas tendance, de ce point de vue, je voudrais plus de Lillard ou de Giannis que de AD ou de KD. Si Gobert s’inscrit dans cette voie, bravo, ce n’est pas le chemin le plus facile mais c’est le plus gratifiant.

    • J2ss

      21 décembre 2020 à 18 h 25 min at 18 h 25 min

      Oui mais sa reste trop chère pour un PIVOT (poste de moins en moins important surtout en tant que franchise player ou lieutenant)et de plus on parle de d’un joueur all time défensivement certes mais offensivement c’est très très soft encore tu mets se taro AD pourquoi pas mais rudy faut pas deconner

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top