Hawks

Jeff Teague veut rejoindre un contender la saison prochaine : back-up de qualité cherche équipe qui veut gagner

Jeff Teague

Equipes du haut de tableau, venez me chercher !

Source image : Youtube

A 32 ans et après une dernière pige du côté d’Atlanta, Jeff Teague est de nouveau à la recherche d’un point de chute pour la saison prochaine. Si le meneur devrait recevoir des offres, il se montre clair : sa priorité va pour une équipe qui joue la victoire finale. Contenders, à vos chéquiers !

12 saisons NBA, 771 matchs et une étoile de All-Star sur la poitrine, voilà à quoi devrait ressembler le CV de Jeff Teague lorsqu’il ira rencontrer les équipes intéressées par ses services au début de la Free Agency. Si ses meilleures années semblent déjà derrière lui, l’ex-meneur des Hawks sait qu’il lui reste beaucoup de carburant dans le moteur et des assets qui pourraient lui permettre de dégoter le contrat qu’il espère. Il ne s’agit pas ici d’espérer un fat deal mais plutôt de dénicher la bonne équipe, celle qui vise à jouer les premiers rôles et qui pourra lui offrir une chance de jouer la gagne. Un sentiment qu’il a oublié après deux saisons dans les bas-fonds de la ligue. Aussi, à l’heure de choisir sa nouvelle équipe, le critère numéro un est tout choisi.

« Honnêtement, je veux juste aller dans une équipe où on joue pour gagner. Je veux gagner. Comme vous l’avez dit, j’ai fait les Playoffs pendant les neuf premières années de ma carrière. C’est tout ce que je connais : gagner, être compétitif et essayer d’atteindre le but ultime qu’est le titre. C’est pour ça que je veux jouer. Que ce soit en titulaire ou en sortie de banc, je veux jouer un rôle significatif pour gagner. Je sais que si je rejoins une équipe qui gagne, je vais aider d’une manière ou d’une autre, je vais contribuer à la victoire. »

Sortant d’une saison en 11 points et 5 passes en 25 minutes, Jeff Teague sait qu’il ne va pas décrocher un contrat à huit chiffres mais ses qualités de shooteur et d’organisateur (presque 6 passes de moyenne en carrière) pourrait faire les affaires de certaines équipes en manque de création ou d’énergie en sortie de banc. Est-il vraiment moins bon qu’un Reggie Jackson aux Clippers, qu’un Brad Wanamaker aux Celtics ou encore qu’un Emmanuel Mudiay à Utah ? Alors oui, sa défense est parfois douteuse et il manque de régularité mais ça reste un bon joueur d’équipe, quelqu’un qui ne fout pas la merde là où il passe, et si le bon fit se présente, on n’est pas à l’abri d’une belle surprise.

Jeff Teague se vend sur le marché des free agents et il sait très bien qui il veut appâter. Jouer la huitième place ou le ventre mou non merci, il est temps de chercher un contender qui pourra lui offrir ce qu’il souhaite par dessus tout : une chance de chasser le titre. 

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top