News NBA

Il y a un an tout pile la saison NBA… reprenait : quand tu voudras expliquer 2020 à tes gamins, pense à prendre tes RTT

father and son 22 octobre 2020

Nous sommes le 22 octobre, ce soir la saison NBA redémarre, émoji flamme, émoji cœur, émoji… merde de chien.

Source image : Facebook - Dan Asmussen

Nous sommes le 22 octobre 2020 et la saison NBA est terminée depuis onze jours. Hein quoi comment pardon, on parle quand même d’une saison censée reprendre… ces jours, un an exactement après le début du précédent exercice, logique Monique. Sauf que cette année rien ne se sera passé comme prévu, absolument rien du tout.

Même si en soit ce n’est absolument pas une info, il fallait quand même rebondir sur ce drôle de calendrier. Il y a un an jour pour jour la saison reprenait, Fred VanVleet allait se prendre pour Steph Curry dès son premier match, les Clippers tapaient les Lakers et donnaient le ton – lol – d’entrée, Dede Drummond claquait un 32/23/4/3 sur les Pacers et Kyrie Irving envoyait 50 pions dans une défaite face à des Wolves catapultés « champions NBA de la première semaine de la saison ». Voilà. C’était il y a un an… Depuis ? Attention, salve de mauvais doss dans vos tronches. Début de saison attrayant, match NBA à Paris mais Kobe Bryant, hélicoptère. Rudy Gobert dans un All-Star Game comme dans un rêve mais élu COVID Player Of the Year, NBA is postponed, apprenez ce mot car vous allez le voir très souvent.

Pas de basket de début mars à… fin juillet, euh, enfin un peu de basket si, mais c’est du grand n’importe quoi. Ca tape des HORSE rincés à la maison devant les caméras d’ESPN, absolument rien ne parvient à nous faire passer le temps. On apprendra ensuite que la NBA va une fois de plus innover en instaurant un système de bulle imperméable au COVID sur le site de Disney à Orlando, avec huit matchs à jouer pour les 22 meilleures équipes de la Ligue et un joli doigt d’honneur aux huit autres, mais déjà le contexte… social brûlant aux Etats-Unis pousse certains acteurs majeurs à revoir leur position au sein de cette société américaine, pousse certains acteurs majeurs à hésiter concernant leur venue à Orlando. Reprise finalement il y aura, emplie de messages de paix, de tolérance et d’égalité sous fond de mouvement Black Live Matter. Pourquoi, pourquoi pas… puis Kenosha. Trop c’est trop. Jacob Blake après George Floyd, et la NBA dit tout simplement stop, d’elle-même cette fois-ci, par l’intermédiaire des Bucks qui décident à l’unisson d’entamer une grève un soir de match de Playoffs face au Magic. Situation aussi forte qu’inédite, décidément cette saison ne se terminera jamais. Nous sommes fin… août, les Playoffs commencent, hein quoi comment pardon le retour, et après six semaines d’écharpements en tous genres, de Jamal Murray vs Donovan Mitchell, de Luka Bae Doncic, de Lakers sûrs de leurs forces, de Miami basketball ou de Chokers from L.A., nous voici donc quasiment un an plus tard, et la nuit vient juste de tomber sur la saison NBA la plus longue de toute l’histoire.

Alors on va vous dire hein, on n’est pas spécialement heureux de la tournure prise par les évènements, mais on va apprécier de dormir un chouïa la nuit. Ca reprendra quand ça reprendra, et pour l’instant on va simplement attendre sagement que cette sordide année 2020 se termine, en espérant innocemment et naïvement que 2021 sera plus agréable.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top