TrashTalk Award

TrashTalk Award – S02 E23 : on parie cent balles que Patrick Beverley s’est déjà clashé avec un miroir

Patrick Beverley

Critiquer un ancien joueur du Real Madrid avec un maillot… du Real Madrid. Merci Patoche.

Source image : YouTube

La NBA n’est jamais la dernière pour apporter son lot de saillies verbales en tous genres entre les différents protagonistes. Et forcément, comptez sur nous pour les recenser aussi souvent que possible, car sans être trop premier degré, on est friands de ces duels musclés. Alors, c’est qui pour vous la plus grande gueule du moment ?

La précédente édition du TrashTalk Award a été remportée par le regard appuyé de Chris Paul vers James Harden.

Candidat #1 : Anthony Tolliver se fait troller par… des étudiants

Ayant manqué de peu une participation aux Playoffs avec ses Grizzlies en perdant le « play-in » face aux Blazers, Anthony Tolliver a profité de ses vacances anticipées hors de la bulle d’Orlando pour passer un peu de temps auprès des jeunes de sa ville, notamment dans son ancien lycée. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu pour le stretch 4 de Memphis, qui n’a pas vraiment eu l’accueil attendu de la part des lycéens.

« Anthony Tolliver est venu dans le lycée de ces jeunes pour passer du temps avec eux et ils lui ont montré des vidéos où il se fait crosser. »

La sauvagerie des lycéens est totale, Tolliver venait ici armé d’excellentes intentions, et voilà que ça veut le faire sur la place publique, avec juste un ordinateur portable et YouTube qui tourne en fond. Le joueur a beau se justifier en disant à maintes reprises « Je ne suis pas tombé » mais le mal est fait, les jeunes lycéens sont hilares et voilà comment un moment privilégié peut vite devenir énormissime. Espérons tout de même qu’Anthony Tolliver ne soit pas découragé par ces moqueries bon enfant à l’avenir, car son initiative est louable, tout autant que les lycéens sont blagueurs donc.

Candidat #2 : les Rockets taillent le Thunder après le Game 7… avant de supprimer

Avant de tomber en demi-finales de Conférence face aux Lakers de LeBron James, les Rockets ont dû se sortir du bourbier Oklahoma City, les deux équipes qui ont échangé leurs meneurs respectifs lors de la dernière intersaison. Si CP3 avait déjà fait parler de lui lors du précédent TrashTalk Award, c’est ici Houston qui se met sur le devant de la scène avec une publication Instagram bien sentie pour dire au revoir à son adversaire.

On est donc sur un jeu de mots du feu de Dieu, « OKC’Ya », pour « OK, see ya ! » (littéralement « ok : on se voit plus tard » pour les anglophobes). Un joli troll de la part du CM des Rockets qui n’en était de toute façon pas à son coup d’essai, et qui a pu décompresser et lâcher une bonne caisse après que la franchise texane ait écarté le valeureux Thunder en 7 matchs, et grâce à un contre décisif de James Harden sur Luguentz Dort dans les ultimes secondes de l’ultime match. La publication a depuis été supprimée par le compte Instagram des Rockets, dommage, on aimait bien cette petite pique nous. Heureusement que certains twittos ont la gâchette facile au niveau du screen. Pour ne jamais oublier.

Candidat #3 : ça chauffe entre Scottie Pippen et Richard Jefferson

Ce n’est un secret pour personne : Giannis et les Bucks se sont fait dessus face au Heat en demi-finales de Conférence, Jimmy Butler et sa bande remportant facilement la série 4-1. Mais quel est le rapport avec Richard Jefferson et Scottie Pippen ? Le premier a posté un tweet sous-entendant que Giannis était un « Pippen », donc un « lieutenant » et qu’il avait besoin de son Michael Jordan pour aller plus haut. Forcément, ceci est remonté jusqu’à l’ancienne gloire des Bulls qui n’a pas manqué de répondre à RJ.

« Giannis doit être un Pippen… Voilà, c’est dit ! Il a besoin de son Jordan. »
« Je ne suis pas Giannis, je n’ai pas eu deux titres consécutifs de MVP (il les aura d’ici quelques temps), et il n’est pas moi. La vraie question c’est : toi, tu étais qui comme joueur ? »

Aoutch, ça c’est envoyé, en toute sobriété. Il faut dire qu’on n’est ni sur le même calibre de joueur, ni sur le même calibre de palmarès : 6 titres en tant que titulaire indiscutable chez les Bulls côté Pippen, un tout de même en 2016, mais au bout du banc des Cavs côté Jefferson. Pippen a donc tenu à re contextualiser la chose et d’envoyer un petit taquet à RJ qui aurait pu rester bien sagement sans rien dire. Mais ne comptez pas sur lui pour s’arrêter en si bon chemin, car après le Game 3, au cours duquel le Heat a porté son avantage à 3-0, Jefferson s’est fendu d’un meme que les amateurs de The Last Dance vont reconnaître à coup sûr, comme s’il avait réellement raison.

Candidat #4 : Patrick Beverley se clashe avec à peu près tous les Nuggets

Tiens ça faisait longtemps (environ 2 minutes) que Patrick Beverley n’avait pas fait parler de lui pour ses sorties médiatiques. Cette fois-ci, ce sont les Nuggets et plus indirectement Luka Doncic qui en sont les cibles. Le meneur des Clippers s’est fendu d’une déclaration sans équivoque envers le pivot serbe.

« Il est un peu comme Luka Doncic, il agite les bras et accentue les contacts pour mettre la pression sur les arbitres et avoir les coups de sifflet. »

Le comble dans l’histoire ? Balancer ça avec un maillot de foot du Real Madrid, club dans lequel un certain… Luka Doncic a également fait des siennes. Bon, il n’empêche que forcément, Nikola Jokic a eu vent de ces déclarations, et sa réponse est à l’image de son jeu : efficace et sans fioritures.

« Qu’est-ce que ça veut dire ? … Ils ont eu 26 lancers-francs, nous 10. »

Se fier au boxscore, toujours un moyen efficace de contredire un adversaire qui dit n’importe quoi. En tout cas, le Joker peut également compter sur le soutien de son coach pour envoyer une volée verbale au meneur adverse.

« Je n’écoute pas ce que peut dire Patrick Beverley, si c’était Kawhi Leonard, j’aurais probablement plus écouté, car Kawhi Leonard est un grand joueur […] Je ne sais pas de quoi il parle, je ne veux pas lui donner plus d’attention que ça. »

Candidat #5 : Kevin Durant sort la sulfateuse, les Knicks et Rudy Gobert visés ?

Comme on pouvait s’en douter depuis quelques temps, Kevin Durant a décidé de n’en avoir plus rien à foutre de sa communication sur les réseaux sociaux et en général. Si bien qu’il s’est permis un petit tacle bien senti à certains défenseurs qui reçoivent un soutien des journalistes mais qui en réalité ne seraient pas si bons que ça selon lui. Certains y ont clairement vu une attaque masquée envers Rudy Gobert au cours du podcast de JJ Redick.

« Il y’a des grands défenseurs qui sont snobés et j’en vois certains faire les All-Defensive Teams, et je me dis que c’est facile de marquer contre eux. Après, je peux marquer sur tout le monde, mais je regarde aussi beaucoup de matchs […] Il y a des défenseurs de l’années qui sont constamment ciblés en Playoffs, car ils ont du mal sur les pick and rolls pour cibler les extérieurs donc ils finissent sur le banc. Ces gars là sont vus comme les meilleurs défenseurs »

Oui, ça ressemble clairement à un taquet envers certains intérieurs, mais cela semble englober Rudy Gobert, on comprend en tout cas que KD puisse scorer sur n’importe qui, tant il semble être le meilleur de la ligue pour mettre le ballon dans le panier, et on comprend aussi qu’il puisse penser que certains défenseurs discrets comme Bam Adebayo (même s’il est intérieur, il a déjà prouvé sa polyvalence défensive), Marcus Smart, Luguentz Dort, Gary Harris ou Matisse Thybulle soient snobés. Mais vous pensiez que Kevin Durant allait s’arrêter en si bon chemin ? Vous êtes mignons, il s’est ensuite permis d’attaquer indirectement les Knicks, qu’il a snobé au profit des Nets.

« On a une super équipe, avec Kyrie, DeAndre, Spencer, beaucoup de vétérans… J’ai vraiment hâte. New York se cherchait une équipe à supporter. On va jouer un beau basket tous les soirs. »

Kevin Durant sur les réseaux et avec les médias, épisode 9344692.

Du lourd encore une fois pour cette période, avec de la punchline et du tacle en veux-tu en voilà ! La réponse à la question suivante vous revient : qui a eu la plus grande gueule sur cet épisode ? A vous de nous le dire.

Mais qui a eu la plus grande gueule en NBA cette quinzaine ?

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top