Lakers

Le Game 1 a permis à LeBron James d’analyser la vitesse des Rockets : c’est bien, maintenant il faudra penser à gagner des matchs

Lebron James interview

Les ajustements des Lakers sont demandés à l’accueil, merci.

Source image : Youtube / ESPN

Après une grosse sieste de six jours, les Lakers affrontaient cette nuit les Rockets pour le Game 1 des demi-finales de conf’. Et disons que la sieste s’est prolongée un jour de plus. Ça fait 1-0 Houston, et un LeBron James qui a déjà hâte de rejouer les Fusées pour s’adapter à leur vitesse, de quoi nous annoncer un deuxième match explosif.

Ça y est, la série que tout le monde ou presque attendait à l’Ouest a enfin commencé. Le pop-corn est sorti et le premier match a rendu son verdict : victoire confortable de Houston face à des Lakers en manque d’énergie et dépassés par la vitesse des Fusées, notamment en transition. Et ça, LeBron James l’a bien vu et compris. Auteur d’un bon match pendant trois quart-temps, le King a sombré avec ses partenaires dans le quatrième quart, ne scorant pas le moindre point. Une ligne de stats pas à la hauteur des espérances (20 points, 8 rebonds et 7 passes à 7/15) et surtout, plus globalement, un manque d’investissement collectif à corriger. Dans son interview d’après-match relayée par Dave McMenamin d’ESPN, Bronbron a préféré analyser la vitesse d’exécution des Fusées, qu’il estime primordiale pour la suite.

« Je pense que c’est la vitesse. Ils jouent avec beaucoup de vitesse que ce soit en attaque ou en défense. Et ça, vous pouvez le voir et le regarder sur les vidéos, mais tant que vous n’êtes pas sur le parquet pour le ressentir, vous ne pouvez pas le comprendre. C’est ce qu’on a fait ce soir. On a pu jauger leur vitesse, et nous en serons totalement conscients pour le Game 2. […] Vous devez comprendre que ce n’est pas seulement le mouvement des jambes, c’est aussi le mouvement des mains. Ils sont très actifs avec leurs mains. Lorsque vous perdez la balle, vous n’avez pas le temps de réagir, il faut revenir vite, car ils sont extrêmement rapides. »

C’est bien de l’analyser et de le dire, mais maintenant, il faudra passer à l’action pour les Lakers, et vite. Frank Vogel doit se mettre en mode adaptation express pour éviter une nouvelle déconvenue au match 2. Car à 0-2, on va commencer à se lancer dans des comparaisons avec une certaine équipe de l’Est qui se fait bouffer par le cinquième de sa conf’, ça peut aller très vite. Dans ce Game 1, les Angelinos n’ont jamais vraiment pu imprimer leur rythme et ont subi le tempo des Texans. 17 turnovers qui donnent 27 points gratos à Houston, un manque d’énergie flagrant et trop peu de points dans la raquette. Comme l’indique ESPN, les Fusées ont marqué plus de pions dans la peinture (42-40) et pris autant de rebonds que les Lakers (41-41). Quand on connaît l’avantage de taille de LeBron et ses potes, ces stats deviennent très éloquentes. Los Angeles s’est fait avoir contre des Rockets guidés par le trio James Harden – Russell Westbrook – Eric Gordon (83 points à eux trois), ainsi qu’une grosse défense portée notamment par P.J. Tucker et Robert Covington. Les Lakers ont désormais un peu moins de 48h pour se remettre à l’endroit. Bien sûr, ce n’était que le match d’ouverture de la série et rien n’est encore joué, mais la réaction au Game 2 est attendue pour le premier seed de l’Ouest. Perdre moins de ballons, faire tourner la gonfle et s’appuyer sur leur avantage de taille, voilà ce qu’on attend des Angelinos au prochain match.

LeBron a pu analyser et goûter au Rockets basket-ball cette nuit, il a maintenant jusqu’à demain pour s’adapter et faire repartir les Californiens de l’avant. Pour l’instant, rien de dramatique pour le meilleur bilan de la conférence Ouest, mais ça fait 1-0 Rockets, et ils ne se priveront pas de continuer s’il n’y a pas de réveil côté Los Angeles.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top